La constitution américaine protège les lolitas dénudées | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
La constitution américaine
protège les lolitas dénudées
©

Droit d'effeuillage

La constitution américaine protège les lolitas dénudées

Des adolescentes avaient été punies par leur lycée pour avoir posté des photos dénudées sur Internet. Un juge a annulé la sanction.

Un lycée de Fort Wayne, dans l'Indiana, est allé un peu vite en besogne en virant de sa chorale et de son équipe de volley-ball un groupe d'adolescentes délurées. L'établissement leur reprochait d'avoir posté sur Facebook, MySpace et Photobucket des photos compromettantes, dénudées et/ou à connotation sexuelle. Mais un juge américain a volé au secours des jeunes filles en annulant la décision de leur lycée au nom du respect du premier amendement de la constitution américaine, sur la liberté d'expression. Comme l'explique le magistrat :

"J'aurais aimé que cette affaire concerne une expression plus importante et profonde de la part de ces élèves, cependant la punition bien intentionnée mais inconstitutionnelle de cette expression serait encore plus regrettable."

Les adolescentes punies puis "graciées" pourront donc continuer à se photographier en petites tenues, tout en mimant des mouvements plus que suggestifs avec des sucettes. Et à poster le tout sur Internet.

Lu sur Jezebel

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !