Costa Rica : les assassinats de touristes mettent en péril la réputation du pays pour voyager en toute sécurité | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Costa Rica : les assassinats de touristes mettent en péril la réputation du pays pour voyager en toute  sécurité
©EZEQUIEL BECERRA / AFP

Hausse de la criminalité

Costa Rica : les assassinats de touristes mettent en péril la réputation du pays pour voyager en toute sécurité

La hausse de la criminalité pourrait nuire à l’industrie du tourisme au Costa Rica. De nombreux citoyens étrangers ont perdu la vie ces derniers mois.

Pendant des années, les touristes du monde entier ont afflué vers le Costa Rica. Le pays est connu pour ses plages, sa faune luxuriante et ses villes animées. Le pays d'Amérique centrale a malheureusement été frappé par une recrudescence de la criminalité l'année dernière. Une flambée de meurtres et d'accidents mortels impliquant des étrangers menacent la réputation du Costa Rica comme l'un des pays les plus sûrs pour les touristes.

Selon des informations du New York Post, l’un des derniers exemples en date concerne le meurtre de Carla Stefaniak. Agée de 36 ans, elle se rendait à San José pour son anniversaire. Son corps a été découvert dans une tombe peu profonde près de l’Airbnb où elle séjournait. Un agent de sécurité a été arrêté dans cette affaire. 

La presse américaine cite de nombreux autres cas de morts violentes de touristes étrangers au Costa Rica. 

Les meurtres ont commencé à augmenter au Costa Rica en 2012 et un nombre record de 603 personnes ont été tuées en 2017. Les autorités ont indiqué à la rédaction de Bloomberg qu'elles prévoyaient un nombre encore plus élevé en 2018.

Selon le site Internet de l'ambassade américaine, "la criminalité augmente au Costa Rica et les citoyens américains sont des victimes fréquentes… Les citoyens américains sont encouragés à faire preuve de beaucoup de prudence et de vigilance en raison de l'augmentation du nombre de crimes violents".

Et l’ambassade des États-Unis conseille notamment aux visiteurs d’être extrêmement prudents dans les villes du Libéria, San Rafael et San José en raison de la criminalité.

Le ministre de la Sécurité, Michael Soto, s’est confié à la rédaction de Bloomberg sur cette situation désastreuse pour le Costa Rica : 

"L'image du pays a déjà été endommagée". 

Selon l’Office du tourisme du Costa Rica, environ 3 millions de voyageurs visitent le pays chaque année. En 2017, le nombre de touristes américains a diminué pour la première fois depuis 2009. Le tourisme rapporte environ 3,5 milliards de dollars à l’économie du pays.

New York Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !