Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Kim Jung-un
Kim Jung-un
©Ed JONES / AFP

Dictature

Corée du Nord : Kim Jong-un fait la guerre à tout ce qui vient de l'étranger comme les films étrangers ou les jeans

Un transfuge se souvient que la sécurité a trouvé plus de 20 000 CD dans une université, aujourd'hui ce sont des clés USB

Toute personne prise avec de grandes quantités de médias de Corée du Sud, des États-Unis ou du Japon encourt désormais la peine de mort. Ceux qui sont surpris en train de regarder un média étranger font face à une peine de 15 ans de camp de prisonniers selon la BBC.

Car depuis des années, les Coréens du Nord ont fait preuve de ressources pour faire circuler et pour regarder des films étrangers qui sont généralement passés en contrebande à la frontière chinoise.

Depuis plusieurs années, des films circulent sur des clés USB qui sont devenues banales. Tout en étant faciles à dissimuler et cryptées par mot de passe qui efface le contenu en cas d'erreur de saisie du mot de passe.

Le phénomène n'est pas nouveau, même s'il a changé d'outil. Un transfuge, Choi Jong-hoon se souvient que la sécurité de l'État a effectué une descente dans une université vers 2002 et y avait trouvé plus de 20 000 CD.

"Ce n'était qu'une université. Pouvez-vous imaginer combien il y en avait dans tout le pays ? "

Kim Jong-un s'en prend aussi  à certaines coiffures et à certains vêtements qu'il a qualifiés de « poisons dangereux ».

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !