Comment faire face au décalage horaire ? Un site vous aide à vous organiser | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Comment faire face au décalage horaire ? Un site vous aide à vous organiser
©

Au dodo

Comment faire face au décalage horaire ? Un site vous aide à vous organiser

Les longs voyages en avion entraînent la plupart du temps des problèmes de sommeil, la faute aux différents fuseaux horaires. Des dérèglements qui peuvent gêner plusieurs jours.

Avec les journées qui se raccourcissent, pourquoi ne pas envisager un séjour au soleil ? Mais il y a une terrible contrepartie : les problèmes de décalage horaire au retour d'un long vol. Un site essaie de proposer une solution à ce problème gênant lors des voyages longue distance en adaptant votre rythme de sommeil et d'exposition au soleil. JetLag Rooster a été créé par Jay Olson, un professeur de psychologie à l'Université Simon Fraser de Vancouver, après avoir mis un temps à réajuster son sommeil à la suite d'un voyage en Grèce.

 

Au-delà des problèmes de fatigue, le décalage horaire peut provoquer des troubles de la concentration, des nausées, des problèmes gastro-intestinaux ou d'anxiété. D'après le fondateur du site, le corps peut facilement s'y adapter pourtant, en suivant quelques étapes de préparation. Pour vous concocter le programme de préparation, le site vous demande les lieux de départ et d'arrivée du vol, l'heure et le jour du vol ainsi que le rythme de sommeil habituel. A l'aide d'un algorithme, JetLag Rooster dit aux voyageurs quand ils devraient chercher la lumière du soleil - même s'ils sont somnolents - et quand il serait préférable qu'ils cherchent chercher l'obscurité - même s'ils sont largement éveillés.

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !