Comment des escrocs utilisent Airbnb pour blanchir de l'argent sale | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Comment des escrocs utilisent Airbnb pour blanchir de l'argent sale
©Reuters

Arnaque

Comment des escrocs utilisent Airbnb pour blanchir de l'argent sale

Le schéma, dévoilé par une enquête du "Daily Beast", est terriblement simple.

Depuis sa création et son succès fulgurant, Airbnb suscite aussi bien l'admiration que la controverse. Certains louent le côté pratique et moderne du site, d'autres fustigent une concurrence déloyale et des impacts désastreux sur les marché immobiliers de certaines villes.

Mais une autre polémique pourrait bien embarrasser le mastodonte américain : des escrocs utiliseraient la  plateforme de location pour blanchir de l'argent. C'est ce que révèle une récente enquête du Daily Beast, relayée par Ubergizmo.Le schéma est simple. Grâce à des cartes de crédit volées, des voleurs effectuent une demande pour réserver un logement chez des propriétaires, recrutés sur des forums interlopes en langue russe, décrit l'article. Ces réservations sont en réalité fictives, personne ne se déplace… mais l’hôte renvoie la somme, moyennant une belle commission.

Dans un communqué transmis au Daily Beast, Nick Shapiro, responsable mondial de la gestion des risques et de la confiance chez Airbnb soutient que le site est pourvu "d'un système de détection en temps réel qui comptabilise chaque réservation Airbnb" et que "les modèles évaluent instantanément des centaines de signaux afin de mettre fin à toute activité suspecte".

Lu sur le Daily Beast

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !