Cannabis : même occasionnelle, sa consommation est dommageable pour le cerveau | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Cannabis
Cannabis
©Reuters

Mise en garde

Cannabis : même occasionnelle, sa consommation est dommageable pour le cerveau

Une étude menée par l'université de Chicago a comparé l'évolution du cerveau de consommateurs occasionnels de cannabis à l'évolution du cerveau de non-consommateurs.

Une étude américaine publiée ce mardi révèle que la consommation de cannabis, même occasionnelle, modifie certaines zones du cerveau humain. Réalisée par le psychiatre et mathématicien Hans Breiter, cette étude comparative a été menée sur 20 consommateurs occasionnels de cannabis (moins de quatre fois par semaine) et sur 20 personnes n'en consommant jamais. A travers cette étude, l'université de Harvard et l'école de médecine de Chicago ont pu constater des variations de forme, de volume et de densité sur deux zones capitales du cerveau humain : le noyau accumbens et le complexe amygdalien.

Cette région du cerveau concerne les émotions, mais aussi la motivation et certains types de maladies mentales. En marge de cette étude, Hans Breiter a d'ailleurs déclaré : "Il s'agit d'une partie du cerveau qu'il convient de ne surtout pas altérer. Le cerveau continue à se développer pendant la vingtaine mais aussi pendant la trentaine". Cette étude a par ailleurs révélé que plus les étudiants consommaient du cannabis, plus leur cerveau changeait, comparativement aux sujets non-consommateurs. Un autre chercheur, Staci Gruber, a de son côté déclaré que les conclusions de cette étude concordaient avec ses propres recherches, qui portaient sur les gros consommateurs de cannabis.

En réponse à une autre étude rapportant que la consommation régulière de cannabis faisait perdre des points de quotient intellectuel, le directeur de l'Institut National de la Santé (INS) Francis Collins a appelé de ses vœux une "prise de conscience plus importante sur les effets occasionnés par le cannabis sur le cerveau".

lu sur USA TODAY

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !