Britney Spears a, une nouvelle fois vainement tenté d'échapper à la tutelle de son père qui gère ses affaires à sa place | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Britney Spears
Britney Spears
©VALERIE MACON / AFP

Star

Britney Spears a, une nouvelle fois vainement tenté d'échapper à la tutelle de son père qui gère ses affaires à sa place

Un tribunal américain a refusé à la chanteuse tout contrôle sur ses propres finances, alors qu'elle et son père ne se parlent plus

Un tribunal américain a rejeté une demande de Britney Spears, 38 ans, qui souhaitait que son père James ne gère plus sa fortune à sa place comme il fait depuis douze ans, signale la BBC.

Cette mise sous tutelle avait été décidée, à l'époque, en raison du caractère instable de la chanteuse, après son divorce avec Kevin Federline, en 2007. Elle avait aussi perdu la garde de ses enfants, et avait été placée dans un établissement psychiatrique.

Cette situation qui s'éternise a amené certains des fans de Britney les plus inquiets à lancer le mouvement #FreeBritney sur les réseaux sociaux. Mais la chanteuse a publié, récemment, un message pour les rassurer : ""Je sais qu'il y a eu beaucoup de commentaires et beaucoup de gens ont dit beaucoup de choses différentes sur moi, mais je veux juste vous faire savoir que je vais bien".

Lynne Spears, mère de Britney Spears et ex-femme de James, à participer à l'audience du tribunal. Par l'intermédiaire de son avocat, elle a déclaré que sa fille ne devrait pas être forcée d'obéir aux demandes de son père, qualifiant leur relation de «toxique».

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !