Bob Dylan vend ses droits musicaux à Sony (et empoche des millions de dollars) | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Bob Dylan
Bob Dylan
©Capture d'écran

Musique

Bob Dylan vend ses droits musicaux à Sony (et empoche des millions de dollars)

La vente de ses droits d'auteurs lui avait déjà rapporté 300 millions de dollars fin 2020

Agé de 80 ans, le lauréat du prix Nobel de littérature a cédé les droits d'enregistrement de son répertoire à Sony pour un montant inconnu signalent Les Echos.

Fin 2020, il avait déjà vendu ses droits d'auteur à Universal pour un montant évalué à 300 millions de dollars.

Après Bruce Springsteen ou encore Neil Young, c'est donc au tour de Bob Dylan de vendre ses droits d'enregistrement. L'accord d'un montant inconnu a été signé avec Sony au mois juillet 2021 mais n'a été annoncé que lundi 25 janvier 2022.

Il porte sur près de soixante ans de musique du chanteur et couvre aussi les « droits des futures nouvelles sorties » de chansons, selon un communiqué. Au total, 39 albums sont concernés. Des sites d'information spécialisés dans l'industrie musicale, comme Billboard et Variety, parlent d'un montant supérieur à 200 millions de dollars.

« Columbia Records et Rob Stringer (le président de Sony Music Group) ont toujours été bons pour moi, pendant de très nombreuses années et un grand nombre de disques. Je suis heureux que tous mes enregistrements puissent rester là où ils doivent être », a déclaré Bob Dylan.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !