Bill Gates n'est (presque) plus l'homme le plus riche du monde | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Finance
Bill Gates n'est (presque) plus l'homme le plus riche du monde
©Reuters

Le pauvre :(

Bill Gates n'est (presque) plus l'homme le plus riche du monde

Ce privilège revient désormais au fondateur de l'enseigne de prêt-à-porter Zara, Amancio Ortega.

La fin d'une époque ! Depuis mercredi, Bill Gates n'est plus considéré comme "l'homme le plus riche du monde" par le magazine Forbes. Le fondateur de Microsoft s'est fait dépasser par Amancio Ortega, le créateur de l'enseigne Zara, qui dispose d'une fortune estimée à 79,5 milliards de dollars (71 milliards d'euros, soit grosso-modo l'équivalent du PIB de Cuba et le triple de celui de la Lettonie).

Plus précisément, les deux hommes sont au coude à coude, car le journal Forbes évalue les fortunes mondiales en temps réel. Ainsi, le roi du textile a dépassé l'as de l'informatique mercredi, avant de se faire rétrograder à la deuxième place vendredi à 16h, puis de repasser en tête 45 minutes plus tard.

"Le classement de Forbes est établi à partir de tous les documents publiés sur leur fortune personnelle (dividendes, maisons, yachts, investissements...) mais il est aussi basé sur la valeur en Bourse de leur entreprise. Or, cette dernière peut changer d'un jour à l'autre, d'une heure à l'autre...",  explique Dan Alexander, journaliste de Forbes interrogé par Le Parisien. D'où cette valse à la tête du classement, qui prouve au moins que Bill Gates n'est plus seul à tutoyer le ciel.

Mais qui est Amancio Ortega ? En 1963, avec l'équivalent d'une centaine d'euros, cet Espagnol crée une marque de vêtements de nuit. En 1975, il ouvre une première boutique Zara, et crée de fil en aiguille un véritable empire dont le modèle est basé sur le renouvellement très rapide des nouveaux produits. 

Reste que la fortune d'Ortega dépend presque entièrement d'Inditex, ce qui signifie qu'il peut gagner beaucoup d'argent très vite, mais aussi voir sa fortune s'évaporer tout aussi vite. Rappelez-vous Carlos Slim : le roi mexicain des télécoms a régulièrement doublé Bill Gates l'année dernière au classement. Aujourd'hui, avec la chute de ses actions, il n'est plus "que" le 8e homme le plus riche du monde. Bill Gates, lui, a diversifié sa fortune, dans des sociétés aussi diverses que Coca Cola ou le fabricant de tracteurs John Deer.

Lu dans Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !