Barack Obama : il est abonné à de nombreux comptes pornographiques sur Twitter | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Barack Obama : il est abonné à de nombreux comptes pornographiques sur Twitter
©Reuters

Petit polisson !

Barack Obama : il est abonné à de nombreux comptes pornographiques sur Twitter

Plusieurs actrices et des sociétés de production font partie des abonnements du compte présidentiel.

Alors que l'on apprenait hier que le compte Twitter de David Cameron "suivait" une agence d'escort-girls, voilà que Slate consacre à un article à un autre grand dirigeant de ce monde abonné à des contenus "inappropriés". Barack Obama - du moins, son compte Twitter, géré par des équipes de communication - est en effet abonné aux comptes de plusieurs actrices de films X (Asa Akira, Nikki Benz, Courtney Trouble, etc) ainsi que des sociétés de production (Twistys, Digital Playground, etc).

Contacté par la rédaction de Slate, le porte-parole du Parti démocrate américain, Michael Czin, a préféré ne pas faire de commentaires et a même cessé de répondre à nos confrères. Katie Hogan, porte-parole de la campagne de Barack Obama et coordinatrice au sein de l'équipe d'Organizing For Action, s'est, elle, contentée d'indiquer que son équipe traquait les contenus non convenables : "Nous nous désabonnons des comptes qui nous semblent inappropriés".

Slate a, en revanche, pu constater que ses interrogations n'étaient pas tombées dans l'oreille d'une sourde, les comptes que ses journalistes avaient donné en exemple ayant disparu de la liste des abonnements de Barack Obama. Le président américain fait, en plus, partie des cinq personnalités les plus suivies de Twitter - derrière Katy Perry, Justin Bieber et Lady Gaga. Difficile donc de cacher ses abonnements, pour la plupart repérés par de nombreux internautes.

Reste à savoir si ces abonnements ont une raison d'être. Slate rappelle, en effet, que 70% des personnalités de l'industrie pornographique s'étaient prononcées en faveur de la réélection du président américain. Une cible potentielle que les équipes de Barack Obama peuvent avoir besoin de surveiller. A moins que l'un des community managers n'ait tout simplement une forte appétence pour la chose pornographique, évidemment.

Lu sur Slate

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !