Au Royaume-Uni des perroquets ont dû être déplacés à cause de leur langage choquant | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Au Royaume-Uni des perroquets ont dû être déplacés à cause de leur langage choquant
©HAZEM BADER / AFP

Abus de langage

Au Royaume-Uni des perroquets ont dû être déplacés à cause de leur langage choquant

Ces animaux, recueillis dans un refuge ont été séparés après avoir avoir proféré des insultes à leur visiteurs.

Ils sont cinq, Eric, Jade, Elsie, Tyson et Billy, ce sont des perroquets Gris d'Afrique, ils sont arrivés au Lincolnshire Wildlife Centre au nord de Londres au mois d'août dernier et ils ont une passion dans la vie : dire des insanités. 

Avant de rejoindre de leurs 200 congénères dans le refuge, ils ont été contraint à une quarantaine afin de s'adapter à leur nouvelle vie mais tout ne s'est pas faire comme prévu. Dès qu'un soignant ou un visiteur se trouvait à leur portée ils se mettaient à les insulter. Steve Nichols, directeur de l'établissement confie à CNN que dès leur installation dans leur nouvelle maison ils ont commencé à s'insulter entre eux avec une préférence pour le très discret "Fuck off". Une situation qui était devenu préoccupante lorsque des enfants étaient au contact des animaux. 

Aisni, ils ont du être deplacés cette semaine par le refuge malgré que les visiteurs soient amusés par ces oiseaux moqueurs. Lors de leur transfert, l'équipe du centre a été obligé de séparer les animaux pour éviter qu'ils se provoquent entre eux. 

20 minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !