Après des années de recherches, une Américaine découvre que sa mère biologique n'est autre que sa collègue de travail | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Après des années de recherches, une Américaine découvre que sa mère biologique n'est autre que sa collègue de travail
©

Bonne surprise

Après des années de recherches, une Américaine découvre que sa mère biologique n'est autre que sa collègue de travail

Grâce à une copie d'acte de naissance et à Facebook, la jeune femme a retrouvé sa trace.

L'histoire est à peine croyable. Adoptée à sa naissance, La-Sonya, 38 ans, cherchait désespérément sa mère biologique, tombée en ceinte à 14 ans à peine. Malgré ses recherches, elle n'arrive pas à mettre un nom sur cette personne mystérieuse.

Mais le mois dernier, l'Etat d'Ohio, dans lequel elle vit, décide de rendre public les actes de naissance d'une partie de la population, née entre 1964 et 1996. Grace à son jour de naissance, elle obtient finalement un patronyme : Francine Simmons. Et c'est en utilisant Facebook qu'elle découvre l'impensable. Sa mère n'est autre que sa collègue de travail. Elles ne travaillent pas dans le même service mais sont en contact réguliers, explique la chaîne WKBN. "Je crois que je suis votre fille" annonce alors La-Sonya à sa mère biologique.

"Je suis encore sous le choc, c'est fou" explique Francine. Et l'histoire ne s'arrête pas là. Car La-Sonya a trois sœurs qu'elle ne connaissait pas et l'une d'elle travaille aussi dans son entreprise ! "Maintenant, nous avons une famille encore plus grande" s'est réjouie Francine, qui ignorait que sa propre fille ne vivait qu'à 6 minutes de chez elle.

Lu sur WKBN

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !