L'application pour traquer les filles retirée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
L'application pour traquer
les filles retirée
©

Radar

L'application pour traquer les filles retirée

Editée par une société russe, l'application utilisait des données publiques de Facebook et de Foursquare.

L'application iPhone Girls Around Me a finalement été retirée après deux jours de polémique. Téléchargée plus de 70 000 fois, l'application devait initialement servir à faire des rencontres. A partir de la position d'un utilisateur, le logiciel pouvait fournir des informations sur des filles (et des garçons) habitant dans les environs en utilisant leurs données publiques sur Facebook et Foursquare.

L'application avait suscité de vives critiques aux Etats-Unis. Vendredi 30 mars, Foursquare avait décidé de bloquer l'accès de l'application à ses données de géolocalisation.

Dans un communiqué au Wall Street Journal, I-Free, l'éditeur de Girls Around Me proteste : "Nous pensons qu'il n'est pas éthique de choisir un bouc émissaire pour tous les problèmes de vie privée. Cette série [d'articles] négatifs est une incompréhension totale des buts, capacités et limites de notre application. Girls Around Me ne donne pas accès à des informations que les utilisateurs de réseaux sociaux ne partagent pas déjà".

I-Free a déclaré que le retrait de l'application était temporaire et étudie la possibilité de sortir une nouvelle version se limitant aux endroits publics.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !