Apéritif mal servi : la fille du PDG de Korean Air condamnée pour son esclandre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Cho Hyun-Ah, la vice-président de Korean Air.
Cho Hyun-Ah, la vice-président de Korean Air.
©Reuters

La mauvaise éducation

Apéritif mal servi : la fille du PDG de Korean Air condamnée pour son esclandre

Elle avait exigé le débarquement du chef de cabine d'un vol New York-Séoul.

Un caprice qui coûte cher. Le 5 décembre dernier, Cho Hyun-Ah, vice-présidente de la compagnie Korean Air, et fille du PDG actuel, avait contraint un avion faisant le trajet Seoul-New York retourner à son point de stationnement peu de temps avant son décollage. La cause ? Pas de problème technique, pas d'urgence personnelle, non, l'héritière de 40 ans a réclamé le débarquement du chef de cabine après s'être offusquée de la manière dont lui avait été servie sa collation. Pis, les hôtesses lui avait donné des noix de macadamia, non pas dans leur sachet mais dans un bol.

Pour cet esclandre, Cho Hyun-Ah a été condamnée jeudi à un an de prison par un tribunal de Seoul pour avoir contrevenu aux règles de sécurité aérienne. La justice sud-coréenne a estimé que l'avion était en vol puisqu'il s'avançait pour se positionner avant de décoller. La vice-présidente de Korean Air a également été jugée responsable d'avoir porté atteinte à la dignité du pays. Cette dernière, qui a fondu en larme au moment de la lecture du jugement, avait présenté ses excuses dans une lettre lue devant le tribunal.

Cet incident a eu l'opportunité pour les Sud-coréens de s'attaquer à l'arrogance des élites de leur pays, les fils et filles des puissants patrons de chaebols, des conglomérats d'entreprises. Ces futurs héritiers de gigantesques fortunes sont toujours nommés à de hautes responsabilités au sein des sociétés familiales. A la suite de ce scandale, le père de Cho Hyun-Ah, Cho Yang-Ho, avait présenté ses excuses au pays, admettant qu'il avait donné une mauvaise éducation à sa fille.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !