Angleterre : un voleur attrapé après avoir fait l'amour à un ours en peluche | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Angleterre : un voleur attrapé après avoir fait l'amour à un ours en peluche
©Flickr

Plaisirs coupables

Angleterre : un voleur attrapé après avoir fait l'amour à un ours en peluche

Sous amphétamines au moment du cambriolage, Paul Mountain a laissé son ADN à l'intérieur du jouet, permettant ainsi à la police de remonter sa trace.

L’erreur de débutant à éviter quand vous cambriolez une maison : faire l’amour à un jouet. Au Royaume-Uni, Paul Mountain a été confondu car il avait succombé au charme ravageur de l’ours en peluche du hangar qu’il cambriolait, y laissant son ADN.  

L’homme de 38 ans, qui a plaidé coupable pour le cambriolage d’un hangar près de Darwen, dans le Lancashire, a avoué à la police qu’il était sous amphétamines quand il a commis le cambriolage et avait alors ressenti un besoin "de se soulager sexuellement" irréprésible. Il a été libéré sous caution en attendant le verdict de sa sentence.

Selon le procureur Dominic Howells, trouvant l’ours en peluche au milieu des dégâts, la propriétaire du hangar s’est empressée de remettre le jouet à la police. Cette dernière y alors découvert l’ADN du coupable. Tout simplement. 

Lu sur The Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !