Angela Merkel et Benyamin Netanyahu : la photo gênante qui fait bondir le Net | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Angela Merkel et Benyamin Netanyahu : la photo gênante qui fait bondir le Net
©Capture Facebook JPost

Malaise

Angela Merkel et Benyamin Netanyahu : la photo gênante qui fait bondir le Net

Le Premier ministre israélien a été photographié en train de faire apparaître avec son doigt, de manière involontaire, une moustache "hitlérienne" à Angela Merkel.

Le photographe du "Jerusalem Post" Mark Israel Sellem ne s'attendait probablement pas à se retrouver sous les feux de la rampe à l'occasion de la venue de la chancelière allemande Angela Merkel en Israël...

Alors, qu'à l'origine, ce sont plutôt les déclarations de Mme Merkel sur les colonies qui auraient dû attirer l'attention ("Nous observons la question de la colonisation avec une grande inquiétude. Nous espérons qu'elle ne se mettra pas en travers d'une solution à deux Etats" a-t-elle déclaré dans une conférence de presse), sans compter les divergences de points de vue entre Berlin et Tel-Aviv sur le dossier iranien, c'est au final une simple photo qui a focalisé les regards.

Le photographe du "Jerusalem Post" a reconnu avoir pris ce cliché et publié celui-ci sur sa page Facebook, avant de le retirer suite à une demande de son employeur. Malheureusement pour lui, la photo avait été sauvegardée par de nombreux utilisateurs et partagée massivement à partir de mardi après-midi :

Le journal israélien, de son côté, minimise l'affaire : plusieurs représentants du "Jerusalem Post" ont notamment rappelé la demande de ce dernier de retirer l'inopportun cliché, qui n'a pas été diffusé sur leur site et n'apparaîtra pas non plus sur leur édition papier.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !