Affaire Gayet-Hollande : la directrice de Closer raconte comment le magazine a obtenu le scoop | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Affaire Gayet-Hollande : la directrice de Closer raconte comment le magazine a obtenu le scoop
©

Les dessous des révélations

Affaire Gayet-Hollande : la directrice de Closer raconte comment le magazine a obtenu le scoop

"On ne traque pas le président de la République. On a suivi Julie Gayet" a notamment assuré Laurence Pieau.

Les révélations de Closer sur une relation supposée entre Julie Gayet et François Hollande ont été suivies d'une tempête politico-médiatique loin d'être terminée. La principale conséquence a été la rupture officielle entre le chef de l'Etat et Valérie Trierweiler. Si tout a été dit sur cette affaire, la direction de Closer ne s'était pas encore réellement exprimée sur ce sujet. C'est désormais chose faite car ce lundi, Laurence Pieau était l'invitée de Jean-Marc Morandini sur Europe 1. La directrice de la rédaction est revenue sur le pourquoi du comment de ce scoop. 

Elle a tout d'abord tenu à préciser que ce sont les propos de Stéphane Guillon dans "Le Grand Journal" qui lui ont donné l'idée de cette enquête. Puis elle assure :"Quand on sort une histoire comme ça, on y réfléchit évidemment un peu. C'est pas moi toute seule qui y suis allée. Il y a un groupe derrière qui a une culture journalistique qui nous permet de sortir ce genre d'histoire à partir du moment où j'ai une exclu et où les principaux intéressés sont au courant. Je fais mon job et on me donne la possibilité de le faire, donc j'y vais".



Durant l'interview, Laurence Pieau est revenu également sur l'origine de ces photos prises par le photographe Sébastien Valiela. "On ne traque pas le Président de la République. On a suivi Julie Gayet (…) C'est en suivant Julie Gayet qu'on est arrivé au 20, rue du Cirque, et qu'on a eu beaucoup, beaucoup de chance sur l'histoire parce que tout s'est fait en quelques jours", précise la patronne du magazine.

Enfin, la directrice du magazine revient sur les rumeurs assurant que c'est Julie Gayet qui est à l'origine de toute cette histoire. En effet, depuis quelques jours des bruits de couloirs font état que les informations révélées par Closer ont en réalité été ébruitées directement par l'actrice. "On entend dire un milliard de choses. Il y a plein de gens très intelligents aujourd'hui qui m'expliquent comment les photos ont été faites, comment je ne me suis pas rendue compte des choses… S'il y a quand même un truc sur lequel je suis un peu au courant, c'est la façon dont les photos ont été faites, dont cette histoire a démarré (...) Je ne dévoilerai pas nos sources, mais non ce n'est pas Julie Gayet qui nous a donné les informations !". Et de conclure : "Il faut arrêter tout le délire autour de cette histoire".

Lu sur jeanmarcmorandini.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !