A New York, les championnats du monde de Air Sex, pour les meilleurs simulateurs | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Une seule règle pour gagner : faire la meilleur simulation d'un acte sexuel.
Une seule règle pour gagner : faire la meilleur simulation d'un acte sexuel.
©Reuters

Ho oui

A New York, les championnats du monde de Air Sex, pour les meilleurs simulateurs

La compétition a rassemblé, la semaine dernière, de très nombreux participants adeptes de la simulation des relations sexuelles.

Le Air Sex, c’est un peu la version adulte du Air Guitar. La semaine dernière, la 6e édition des championnats du monde de cette discipline ont eu lieu a New York, aux Etats-Unis.

Objectif de la rencontre : simuler une relation sexuelle, orgasme compris, avec une personne imaginaire tout en gardant la plupart de ses habits. Le public désignera à la toute fin un vainqueur.

"Le Championnat du monde d’Air Sex est non seulement la plus grande forme de divertissement - il est aussi éducatif et inspirant [mais] c'est [aussi] une façon de célébrer le sexe. Vous faites l'amour à une personne invisible ou un objet", explique le responsable de la tournée, Chris Trew.

Cette année, Adam Wilson, alias Tootenanny, a été le favori pour une deuxième année.

Lu sur quebec.hunffingtonpost.ca

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !