600.000 euros : c'est la facture de l'utilisation de pagers par le gouvernement britannique depuis 2010 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Un pager.
Un pager.
©

Retour vers le futur

600.000 euros : c'est la facture de l'utilisation de pagers par le gouvernement britannique depuis 2010

Les Tam-Tam et autres Tatoo, obsolètes depuis l'arrivée des téléphones portables, sont toujours prisés des hauts fonctionnaires de Sa Majesté.

On les pensait remisés au fond des tiroirs depuis la fin des années 90, mais tout le monde ne les a pas abandonné : il s'agit des pagers. En France, les derniers recepteurs Tam-Tam de Cegetel ont été vendus en 1998. Aujourd'hui, seuls quelques professions - comme le personnel soignant des hôpitaux - continue à utiliser cette technologie, qui a été presque partout remplacée par les téléphones portables et leurs SMS.

Le gouvernement britannique a toutefois dépensé 500.000£ (600.000 euros) pour acheter ces appareils et les faire fonctionner depuis 2010. Le ministère de la Défense en utilise 2.463, pour un coût de fonctionnement 9600$ par mois. Le ministère de la Justice et celui de la Santé sont aussi de gros utilisateurs.

Les chiffres sont apparus suite à une question de la député d'Edimbourg Est, Sheila Gilmore, au ministère de la Défense. "Combien de pagers ont été distribués au staff de ce département depuis mai 2010, et pour quel coût ?", a-t-elle demandé. Le sous-secrétaire d'Etat à la Défense, Philip Dunne, lui a répondu cette semaine : "En mai 2010, 3497 pagers étaient utilisés par le staff du ministère de la Défense, pour un coût mensuel d'environ 14.000£". En décembre 2013, ce nombre est passé à 2.463, pour un coût de 9.600£, a-t-il ajouté.

"Nous savions que la politique économique des Tories était restée coincée dans les années 80, mais dépenser tant d'argent pour des pagers, c'est un hommage un peu excessif à l'époque de Margaret Thatcher", a réagit le député travailliste Jonathan Ashworth.

Le gouvernement a lui expliqué que les pagers étaient utiles dans les zones non-couvertes par les réseaux de téléphonie.

Lu sur le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !