50 nuances de Grey : le film enregistre près de 130 millions d'entrées | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Le film adapté du best-seller éponyme totalise près de 130 millions d'entrées en deux semaines d'exploitation.
Le film adapté du best-seller éponyme totalise près de 130 millions d'entrées en deux semaines d'exploitation.
©Reuters

Carton

50 nuances de Grey : le film enregistre près de 130 millions d'entrées

Deux semaines après sa sortie aux Etats-Unis, le sulfureux film est toujours en tête du box-office. Il a déjà rapporté 22,3 millions de dollars.

L'effet Saint-Valentin a soufflé sur 50 nuances de Grey. Sorti le 14 février aux Etats-Unis, l'adaptation cinématographique du best-seller érotique cartonne. Selon les chiffres de la société spécialisée Exhibitor Relations, publiés lundi, le film de Sam Taylor-Johnson a déjà rapporté 22,3 millions de dollars pour un total de 129,61 millions d'entrées partout dans le monde depuis sa sortie.

A LIRE AUSSI- 50 nuances de Grey, des centaines de milliers de spectatrices et 2 leçons sur la sexualité féminine

C'est le meilleur lancement jamais observé pour un mois de février aux Etats-Unis, souligne Le Point. En France, la romance sado-masochiste d'Anastasia Steele, incarnée par Dakota Johnson, et du milliardaire Christian Grey, porté à l'écran par Jamie Dornan, a attiré  2 millions de spectateurs en seulement une semaine, à 80% des femmes. 

Il s'agit du meilleur démarrage de l'année dans l'hexagone, au-delà de Taken 3 avec un peu plus d'1 million d'entrées sur la même période, selon Le Figaro. "Si le film érotique poursuit sur cette lancée, il devrait atteindre facilement les 4 ou 5 millions d'entrées en fin d'exploitation", avance le quotidien.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !