1er mai : Yann Barthès raconte comment son équipe a été tabassée par des militants FN | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
1er mai : Yann Barthès raconte comment son équipe a été tabassée par des militants FN
©Capture

Détails

1er mai : Yann Barthès raconte comment son équipe a été tabassée par des militants FN

Sur France Inter ce lundi matin, l'animateur du Petit Journal de Canal Plus donne des détails sur l'agression.

"C'est la première fois que nous sommes agressés à ce point, en dix ans de Petit Journal". Yann Barthès a décidé de donner les détails des événements qui ont eu lieu entre son équipe, Bruno Gollnisch, le service d'ordre du FN et quelques militants, le 1er mai lors du défilé du parti de Marine Le Pen.

Il y a quelques jours, des images ont montré Bruno Gollnisch en train d'aggripper une perche de micro du Petit Journal. Traitant les membres de l'équipe de Yann Barthès de "provocateurs", l'animateur a donné sa version des faits ce lundi matin sur France Inter. "On avait deux équipes sur place. Ils n'ont pas été acceptées dans la tribune presse. Ils sont restés autour de la scène, avec les militants du FN sur la place de l'Opéra. Ils se sont rendus près du carré VIP où étaient Gilbert Collard, Louis Aliot, Florian Philippot et Bruno Gollnisch. Ils ont filmé et il y avait la fameuse perche" explique l'animateur de Canal Plus ajoutant que "Gollnisch a chopé la perche et a frappé la caméra. Le service d'ordre du FN a demandé à Gollnisch de se calmer".

"Mon équipe a été exfiltrée et ensuite ils ont été tabassé par des militants du FN. Ce qui est important de noter, c'est que les militants ne savaient que c'étaient des journalistes du Petit Jounal. Ils n'avaient pas le micro visible quand ils ont été tabassés. Cela veut dire que cela aurait pu être n'importe quel journaliste" explique-t-il.

Interrogé sur le fait que des hommes politiques en aient marre d'être suivis par des micros de ce type, Yann Barthès répond qu'il "ne comprend pas". "Place de l'Opéra, en pleine manif publique, dans le carré VIP... non je ne comprends pas" lance-t-il.


Yann Barthès : "C'est la première fois que nous... par franceinter

Lu sur France Inter

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !