"Nos salaires à la télé sont indécents par rapport à ce qu'on fait" estime Karine Le Marchand | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
"Je n'assume pas, je suis petite-fille d'ouvrier, je n'assume pas" a-t-elle confié au micro d'Europe 1.
"Je n'assume pas, je suis petite-fille d'ouvrier, je n'assume pas" a-t-elle confié au micro d'Europe 1.
©Flick'R

Coup de gueule

"Nos salaires à la télé sont indécents par rapport à ce qu'on fait" estime Karine Le Marchand

Interrogée sur son propre salaire, l'animatrice a répondu : "Je suis loin de celui de Claire Chazal, mais c'est normal, je ne présente pas le 20 Heures".

Lors du "Grand Direct des médias" sur Europe 1, l'animatrice a évoqué ses récentes déclarations sur le départ de Claire Chazal du JT de TF1. Le magazine Capital a récemment révélé le salaire de Claire Chazal : 120 000 euros par mois. Karine Le Marchand a d'abord déclaré avec humour.

"Je suis sûre qu'elle va rebondir. Si à France Télévisions ils sont malins, ils pourront peut-être l'embaucher d'ailleurs, ou une chaîne d'info, ou pourquoi pas M6 ... Mais il va falloir sortir le chéquier!" a lancé Karine Le Marchand."Si le chiffre de Capital est vrai, c'est hallucinant, je trouve ça fou!" estime-t-elle.

Interrogée sur son propre salaire, l'animatrice a répondu : "Je suis loin de celui de Claire Chazal, mais c'est normal, je ne présente pas le 20 Heures, c'est normal que j'en sois là, et je n'ai pas encore 57 ans !"

"Mais moi, je ne veux pas dire pas mon salaire (…) C'est indécent de gagner de l'argent comme on le gagne par rapport à ce qu'on fait (…) Je n'assume pas, je suis petite-fille d'ouvrier, je n'assume pas" ajoute-t-elle.

lu sur morandini

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !