"Alien" : on a découvert le fossile qui a inspiré les extra-terrestres du film | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Des scientifiques viennent de découvrir un fossile vieux de 300 millions d'années qui a inspiré les extra-terrestres du film "Alien".
Des scientifiques viennent de découvrir un fossile vieux de 300 millions d'années qui a inspiré les extra-terrestres du film "Alien".
©DR

Relique

"Alien" : on a découvert le fossile qui a inspiré les extra-terrestres du film

Il est vieux de 300 millions d'années.

La plupart d'entre nous ne croient pas aux extra-terrestres. Mais en regardant ce fossile de plus près, il est permis de douter. Cette relique - vieille de 300 millions d'année - a d'ailleurs inspiré les méchants extra-terrestres du célèbre film d'horreur de Ridley Scott, "Alien". Le graphiste et plasticien suisse Hans Rudolf Giger fut engagé par le réalisateur pour créer la créature et le vaisseau étranger du film "Alien, le huitième passager" (1979). C'est en s'inspirant de dessins de fossiles qu'Hans Rudolf Giger est parvenu à designer cette affreuse bestiole. Il a d'ailleurs partagé l'Oscar 1980 des effets spéciaux pour ce film. 

Le plus étrange dans cette histoire, c'est que ce fossile révèle qu'une forme de vie précoce a existé sur notre planète il y a 300 millions d'années. toutefois, rien ne permet de dire que cette créature ressemblait à un des aliens de Ridley Scott. 

Ce fossile est tellement étonnant qu'il a attiré beaucoup de visiteurs dans le musée où il est conservé en Suisse, y compris des voleurs. La police pense que la personne qui a dérobé le fossile est un collectionneur. "C'est un fossile inestimable et unique, il sera très difficile pour le voleur de le revendre", a indiqué un porte-parole du musée.  

Lu sur The Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !