Olivier Wieviorka | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

À Propos

Historien, professeur à l’Ecole normale supérieure de Cachan, Olivier Wieviorka est un spécialiste reconnu de la Résistance et de la Seconde Guerre mondiale, auxquelles il a consacré plusieurs livres, dont une Histoire du Débarquement en Normandie qui fait autorité et une Histoire de la résistanceacclamée par la critique, primée par l’Académie française et plébiscitée par le public. Il a également codirigé, avec Jean Lopez, le second volume des Mythes de la Seconde Guerre mondiale.

Ses Contributions

Un mythe à la peau dure : pourquoi la défaite française de 1940 n'était pas si "inéluctable" que cela

Bonnes feuilles

Un mythe à la peau dure : pourquoi la défaite française de 1940 n'était pas si "inéluctable" que cela

Les idées reçues sur la Seconde Guerre mondiale abondent. Mais desservant la cause de la connaissance, elles montrent surtout que la propagande de l’Axe comme celle des Alliés a durablement imprimé sa marque. Ce volume vise donc à rétablir quelques vérités. Extrait de "Les mythes de la Seconde Guerre mondiale", sous la direction de Jean Lopez et Olivier Wieviorka, aux éditions Tempus Perrin (1/2).

Hitler, seul et entier responsable de la défaite de l'Allemagne nazie ? Cette affirmation est un non-sens historique et voilà pourquoi

Bonnes feuilles

Hitler, seul et entier responsable de la défaite de l'Allemagne nazie ? Cette affirmation est un non-sens historique et voilà pourquoi

Les idées reçues sur la Seconde Guerre mondiale abondent. Mais desservant la cause de la connaissance, elles montrent surtout que la propagande de l’Axe comme celle des Alliés a durablement imprimé sa marque. Ce volume vise donc à rétablir quelques vérités. Extrait de "Les mythes de la Seconde Guerre mondiale", sous la direction de Jean Lopez et Olivier Wieviorka, aux éditions Tempus Perrin (2/2).

Contributeurs les + lus