Vacciner "matin, midi et soir" : enfin ?  | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Vacciner "matin, midi et soir" : enfin ? 

Accélération de la campagne de vaccination 

Vacciner "matin, midi et soir" : enfin ? 

Lors d’un déplacement dans un centre de vaccination, Emmanuel Macron a annoncé que la campagne de vaccination serait élargie dès samedi. La France va-t-elle pouvoir combler son retard ?
Emmanuel Macron a annoncé mardi l'ouverture de la vaccination aux personnes de 70-74 ans sans comorbidité. Certaines professions, dont les enseignants, pourraient également être vaccinés en priorité en avril. Le gouvernement espère un feu vert de la Haute Autorité de santé pour que les infirmiers puissent prescrire le vaccin et l'administrer à domicile. La campagne de vaccination s'accélère donc en France. 
La rédaction de BFMTV est revenue sur les annonces d'Emmanuel Macron et sur la stratégie déployée à travers le pays en matière de vaccination. 
Olivier Truchot recevait notamment Jean-Sébastien Ferjou, directeur de publication d'Atlantico, le Dr Jean-Paul Ortiz, médecin, président de la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) mais aussi Margaux de Frouville, cheffe du service Santé de BFMTV. 
Jean-Sébastien Ferjou a déploré le "retard", le "manque d'efficacité" et un "défaut d'anticipation" dans le cadre de la stratégie vaccinale en France, pr rapport au Royaume-Uni notamment. Le directeur de la publication d'Atlantico précise également que la situation est particulièreent difficile en France au regard du fait qu'"Emmanuel Macron essaye de faire bouger l'administration et qu'il n'y parvient pas non plus". 
Le débat sur la vaccination commence à partir de la 22ème minute de la vidéo ci-dessus.
BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !