Incidents au Stade de France : pour Xavier Bertrand, le chef de l'Etat est le seul "responsable" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Crédits Photo: Capture d'écran BFMTV - RMC / DR
Xavier Bertrand s'est confié sur la gestion des incidents au Stade de France par le gouvernement lors de la finale de la Ligue des champions.

Décisions du président

Incidents au Stade de France : pour Xavier Bertrand, le chef de l'Etat est le seul "responsable"

Xavier Bertrand, président LR de la région Hauts-de-France était l'invité d'Apolline de Malherbe sur BFMTV et RMC, ce jeudi 2 juin 2022. Il s'est notamment exprimé sur les incidents lors de la finale de la Ligue des champions.

Après le chaos au Stade de France, Xavier Bertrand estime que le gouvernement a "les pires difficultés à reconnaître ses erreurs", l'appelant à "assumer" ses responsabilités.

Emmanuel Macron n'aurait pas apprécié la gestion de la crise par Gérald Darmanin et l'a fait savoir à son ministre de l'Intérieur, selon BFMTV. Xavier Bertrand, le président LR de la Région Hauts-de-France, s’est confié ce jeudi sur BFMTV et RMC sur l’attitude du chef de l’Etat.

"C'est Monsieur toujours en colère. Ce qu'on lui demande, c'est qu'il s'occupe vraiment des choses. Il a le goût de s'occuper de beaucoup de choses voire de tout, et bien qu'il assume très clairement. Il nous avait fait le coup sur les vaccins, vous vous rappelez ? Leur marque de fabrique, c'est que ce n'est jamais de leur faute. Ils ont les pires difficultés à reconnaître leurs erreurs".

Gérald Darmanin s’est exprimé devant les sénateurs mercredi et a regretté l'usage des gaz lacrymogènes tout en reconnaissant que "les choses auraient pu être mieux organisées".

Xavier Bertrand s’est interrogé sur la responsabilité d'Emmanuel Macron dans la gestion de ce dossier. 

"Et aujourd'hui, c'est un ministre de l'Intérieur qui dépend des orientations et des décisions du chef de l'État. Il y a un responsable, celui qui veut se présenter à l'élection présidentielle et qui doit assumer".

Lors du Conseil des ministres ce mercredi, Olivia Grégoire, la porte-parole du gouvernement, a assuré que Gérald Darmanin gardait "toute la confiance" du président.

BFMTV -RMC

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !