Clash entre Caroline Fourest et Aymeric Caron dans On n'est pas couché : "il a visiblement un problème avec moi" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture

Et c'est pas fini !

Clash entre Caroline Fourest et Aymeric Caron dans On n'est pas couché : "il a visiblement un problème avec moi"

Invitée de l'émission "C à vous " lundi soir, la journaliste venait faire la promotion de son livre "Eloge du blasphème".

Une cour de récré, non un plateau télé ! Caroline Fourest, invité de l'émission C à vous sur France 5, est revenue sur son clash avec Aymeric Caron samedi soir dans On n'est pas couché. Excédée, elle a expliqué : "On est crevé et il n'a pas arrêté de m'attaquer personnellement avec une délectation que moi je ne comprends pas. Moi je suis là pour lever les confusions qui sont en train de défaire ce pays, notamment la confusion entre l'incitation à la haine et droit au blasphème. Et je vois le moment où je ne vais même pas pouvoir parler du fond parce que Aymeric Caron a visiblement un problème avec moi. S'il assumait et s'il voulait défendre de Rokhaya Diallo et s'il voulait défendre la position des indigèhnes de la République, mais qu'il le dise et qu'on en parle. (...)"

A LIRE AUSSI - On n'est pas couché : énorme clash entre Caroline Fourest et Aymeric Caron

Les choses avaient mal commencé entre les deux protagonistes et se sont envenimées par la suite. En effet, quand Aymeric Caron l'attaque sur la laïcité et rappelle que Caroline Fourest a été condamnée en diffamation, l'essayiste dément. "Je ne vais pas recevoir de leçons de vous. (...) Vous avez une obsession qui est celle de discréditer les gens, parce que vous avez un problème de confiance en soi. En fait, ça me fait chier de parler à quelqu'un d'aussi con que vous, je suis désolée", lance même la jeune femme, excédée.

"Je ne discute pas avec quelqu'un qui insulte les autres, comme vous venez de le faire à mon égard. C'est la négation totale et absolue du débatDepuis que je suis dans cette émission, je n'ai jamais vu un seul invité insuter les journalistes qui posent les questions. C'est ça la vision que vous avez de l'exercice démocratique ? Je suis halluciné !" répond Caron.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !