Blizzident : le dentier amovible qui brosse vos dents en six secondes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Crédits Photo: Capture d'écran

Révolutionnaire

Blizzident : le dentier amovible qui brosse vos dents en six secondes

Fabriqué à l'aide d'une imprimante 3D, ce nouveau genre de brosse à dents a été développé afin de s'adapter à la dentition de l'utilisateur.

Parfois se brosser les dents peut être une corvée. Surtout s'il faut suivre à la lettre les recommandations des dentistes. A savoir : "il est nécessaire de passer trois minutes à se brosser les dents et ce trois fois par jour". Mais bientôt vous n'aurez plus aucune excuse. En effet, une équipe d'ingénieurs vient de mettre au point un procédé révolutionnaire. Désormais, grâce au Blizzident, il est possible de se laver les dents correctement en très précisément six secondes ! Une prouesse qui provient d'un outil technologique développé par la société éponyme et relayée par Quartz.. Cela ne consiste pas en une brosse à dents classique. En effet, Blizzident se présente sous la forme d'un dentier dont la particularité est qu'il est adapté à la dentition de chacun. Autre caractéristique : ce dentier est fabriqué à l'aide d'une imprimante 3D à partir d'un scanner de la bouche du futur destinataire afin de permettre un brossage de dents encore plus efficace.

Composé de 400 poils (soit 10 fois plus qu'une brosse à dents classique) implantés à 45 degrés, il suffit de mordiller le dentier pour que celui-ci s'active. Les filaments se mettent à faire le travail et en six secondes top chrono, Blizzident arrive à nettoyer en profondeur les dents. Seul inconvénient à l'heure actuelle de cette brosse à dents : son prix. En effet, un exemplaire est vendu à 299 euros, en intégrant le coût de l'impression 3D.Et il est nécessaire de le renouveler tous les ans. Le prix est alors de 159 dollars. Cela fait tout de même cher pour avoir les dents propres.

Lu sur Quartz

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !