Bernard Tapie évoque son cancer : "il faut accepter que l'on va aller vers l'épreuve ultime qui est la mort" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Crédits Photo: Capture / Youtube

Nouveau combat

Bernard Tapie évoque son cancer : "il faut accepter que l'on va aller vers l'épreuve ultime qui est la mort"

L'homme d'affaires, atteint d'un cancer à l'estomac, a accordé une interview à Laurent Delahousse, qui sera diffusée ce soir sur France 2.

Fin septembre, l'épouse de Bernard Tapie a annoncé à l’AFP que son mari était traité pour un cancer. "Bernard souffre d'un cancer de l'estomac avec extension sur le bas de l'oesophage. Il est traité par le service d'oncologie de l'hôpital Saint-Louis (à Paris) par un programme de chimiothérapie adapté. On espère une intervention chirurgicale possible avant la fin de l'année", avait déclaré Dominique Tapie. Depuis, l'homme d'affaires et ancien homme politique s'était peu exprimé sur ce combat.

Il a néanmoins choisi de se confier à Laurent Delahousse dans l'émission "19h le dimanche" de France 2, diffusée dimanche 19 octobre. Dans un extrait publié par la chaîne au cours du weekend, on le voit fataliste concernant sa maladie :  "ça fait partie du parcours improbable. Quand on a 70 ans et plus, il faut accepter que l'on va aller vers l'épreuve ultime qui est la mort", dit-il.

"Pour moi, ce n'est pas une catastrophe. J'ai vécu d'une manière incroyable, formidable, chanceux. J'ai connu des moments de bonheur inimaginable. (...) J'ai pas envie de partir, mais il faut avoir la raison de se dire que, quand ça tombe sur un petit couple où la femme a 35 ans, trois enfants, et qu'elle se fait un cancer du sein, c'est un autre truc", souligne Bernard Tapie.

Ses déboires judiciaires pourraient-ils être à l'origine de ce cancer ? Il le sous-entend et dit avoir interrogé son médecin : "Pourquoi j'ai une tumeur aussi grave à l'estomac, alors qu'en général ce sont les gens qui boivent bien, qui fument bien, qui bouffent bien ? Il m'a dit : 'Vous avez entendu parler de l'expression populaire se faire du mauvais sang ? Et vous savez ce que c'est de se faire de la bile ? Ben voilà. Vous avez compris pourquoi vous avez un cancer'."

Lu sur France TV Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !