Afghanistan : l’attentat à l’aéroport de Kaboul a fait au moins 85 morts et plus de 160 blessés | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Terrorisme
Crédits Photo: Capture d'écran le Parisien / DR
L'organisation Etat islamique a revendiqué les attaques à Kaboul dans la soirée du jeudi 26 aout 2021.

Lourd bilan

Afghanistan : l’attentat à l’aéroport de Kaboul a fait au moins 85 morts et plus de 160 blessés

Revendiquées par le groupe Etat islamique, les attaques perpétrées ce jeudi à l’aéroport de Kaboul ont fait 85 morts et plus de 160 blessés, selon un nouveau bilan dévoilé ce vendredi 27 août.

Le bilan de l’attaque à Kaboul s’alourdit. L’attentat perpétré à l’aéroport de la ville, revendiqué par le groupe Etat islamique, a fait plus de 160 blessés et au moins 85 morts, selon un dernier bilan communiqué ce vendredi. Treize militaires américains ont été tués et dix-huit autres blessés dans les attentats survenus ce jeudi 26 août à Kaboul.

« Deux djihadistes considérés comme appartenant à l’EI se sont fait sauter à Abbey Gate, suivis par des djihadistes de l’EI armés qui ont fait feu sur les civils et les militaires », selon les précisions du général Kenneth McKenzie, le chef du commandement central américain chargé de l’Afghanistan.

Une explosion a eu lieu près d’Abbey Gate, l’un des accès à l’aéroport de Kaboul, où se pressent, depuis plus de dix jours et l’arrivée des talibans dans la capitale, des milliers d’Afghans qui ont l’espoir de pouvoir quitter le pays. Une autre a retenti à proximité de l’hôtel Baron. Selon Washington, cette double attaque aurait été suivie d’une fusillade.

 Lors d’un discours dans la soirée de jeudi, Joe Bien a annoncé que des représailles envers le groupe Etat islamique seront menées en Afghanistan.

Le Pentagone redoute de nouvelles attaques.

Selon le secrétaire d’État Clément Beaune, « il n’y a pas de victimes françaises », selon ses précisions au micro d’Europe 1 ce vendredi matin.

Le groupe État islamique a revendiqué l’attaque meurtrière près de l’aéroport de Kaboul, selon le site spécialisé Site Intelligence.

Les talibans « condamnent » les attentats, a indiqué leur porte-parole, tout en soulignant qu’ils étaient survenus dans une zone placée sous la responsabilité de l’armée américaine.

Le président français Emmanuel Macron a condamné jeudi soir « avec la plus grande fermeté » les attaques terroristes survenues près de l’aéroport de Kaboul. Dans un communiqué, le chef de l’État a exprimé « ses condoléances aux familles des victimes américaines et afghanes, adresse son soutien aux blessés, et salue l’héroïsme de celles et ceux qui sont sur le terrain pour mener à bien les opérations d’évacuation », avant de promettre que « la France les mènera à leur terme et maintiendra dans la durée l’action humanitaire et de protection des Afghans menacés ».

Plus de 100 000 personnes ont été évacuées d’Afghanistan depuis le 14 août, veille du retour au pouvoir des talibans..

Les Etats-Unis s’attendent à ce que les attaques de l’EI « continuent » jusqu’à leur départ officiel le 31 août. Les opérations d’évacuation vont se poursuivre, a fait savoir le président américain, Joe Biden.

Pour la France, elles devaient s’achever ce vendredi, mais le secrétaire d’Etat Clément Beaune a laissé entendre qu’elles pourraient se poursuivre « au-delà » de cette date.

Le Parisien - Euronews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !