Petits conseils pour savoir quelle tablette acheter pour un enfant | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Quelles sont les tablettes les plus adaptées pour les enfants ?
Quelles sont les tablettes les plus adaptées pour les enfants ?
©BERTRAND GUAY / AFP

La Minute Tech

Petits conseils pour savoir quelle tablette acheter pour un enfant

Les tablettes tactiles ne sont pas réservées qu’aux adultes. Il existe de très nombreuses références pour des enfants âgés de 3 à 12 ans et plus.

Jérôme Durel

Jérôme Durel

Jérôme Durel est journaliste et responsable éditorial pour le groupe Humanoid, éditeur de FrAndroid et Numerama. 

Voir la bio »
Vincent Pons

Vincent Pons

Vincent Pons est journaliste à Atlantico.

Voir la bio »
Atlantico : Que regarder en premier lorsque l’on veut sélectionner une tablette pour son enfant ? 
Jérôme Durel : Il faut distinguer deux catégories de tablettes. Une catégorie pour bébés et une catégorie pour enfants plus grands. Les tablettes d’éveil telles que celles proposées par VTech sont des appareils d’apprentissages et de développement. Il y a aussi des tablettes pour enfants un peu plus grands afin qu’ils apprennent. Il s’agit de tablettes plus classiques de grandes marques comme iPad, Samsung, etc… 
Avant d’acheter un tel outil, il faut regarder la qualité de l’écran, sa puissance, se focaliser et analyser sa praticité et l’accessibilité. Il faut bien aussi bien se mettre en tête que la technologie a bien changé depuis que nous sommes enfants. 
Vincent Pons : Avant de vous procurer un tel outil pour votre enfant, veillez à bien regarder la résolution de l’écran en fonction du type d’usage. À choisir une tablette avec suffisament d'espace de stockage pour les films pour enfants. Vérifiez que le contrôle parental marche bien pour que vous puissiez consulter et encadrer le contenu que votre enfant regarde. Et surtout assurez-vous que votre tablette soit solide. Les enfants aiment tout casser, y compris l’iPad. 
Et concrètement ça sert à quoi ? 
Vincent Pons : Oui, les écrans ne sont pas la meilleure option pour l’éveil pour un enfant, mais ils ne sont pas non plus à bannir (sauf jusqu’à l’âge de trois ans). L’éveil avec des écrans peut être utile pour les aider à se représenter des voix, des images ou même des sons. Les logiciels installés sur les tablettes affichent une idée, présentent des images qui captent l’attention de l’enfant. 

À Lire Aussi

Utiliser une tablette pour faire ses devoirs : bonne ou mauvaise idée ?
En cas de problème, cet outil doit avoir un compte parent, une minuterie pour l’usage et des applications présélectionnées en fonction de l’âge. 
Les tablettes sont un excellent outil d’apprentissage tant qu’elles ne sont pas la principale source. Les enfants doivent toujours lire des livres imprimés et apprendre à écrire avec un stylo. 
Quels sont les meilleurs outils ? 
Vincent Pons : De nombreux sites le disent, l’iPad est la meilleure tablette pour adulte, mais aussi pour enfant. Dans certains cas c’est vrai, car la tablette d’Apple est solide, fiable et a un grand nombre de jeux éducatifs sur son store. Son OS dispose de plusieurs paramètres de protection pour enfants qui peuvent être levés au fur et à mesure de son développement. Seul bémol : rien n’est intégré et tout doit être paramètre. 
Pour ceux qui considèrent que les livres sont has-been, le Kindle Paperwhite pour enfants est peu cher et il met à la disposition de votre bambin toute la bibliothèque du monde. 
Si l’on sort des grandes marques pour adultes, la VTech Tablette Storio Max XL est parfaite dès l’âge de 3 ans. Plus de 20 applications sont incluses, son prix est raisonnable et elle évolue en même temps que l’enfant. Et contrairement à l’iPad, le contrôle parental est facile à mettre en place. 

À Lire Aussi

Bientôt des tablettes aux écrans pliables ?

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !