Les caméras des smartphones pourraient bientôt capturer des données de polarisation | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Un homme prend une photo depuis le gratte-ciel King Power Mahanakhon à Bangkok, le 22 octobre 2021.
Un homme prend une photo depuis le gratte-ciel King Power Mahanakhon à Bangkok, le 22 octobre 2021.
©JACK TAYLOR / AFP

La Minute Tech

Les caméras des smartphones pourraient bientôt capturer des données de polarisation

La start-up Metalenz a mis au point une technologie baptisée Polar Eyes qui collecte des informations pour aider votre téléphone portable à mieux comprendre le monde qui vous entoure.

Malgré les différentes améliorations apportées aux appareils photo depuis de nombreuses années, la technologie des objectifs a connu peu d’évolution. C’était sans compter sur la start-up Metalenz et sa méta-optique. Cette entreprise américaine sortie tout droit de l’université d’Harvard a dévoilé l’année dernière un système d’objectif plat : le Polar Eyes. Ce nouveau capteur révolutionnaire travaille sur la polarisation de la lumière fournissant un nouveau niveau de détection pour les caméras.

Autrefois utilisé pour des marchés de niche comme le médical, la polarisation appliquée aux objectifs va pouvoir être intégrée dans des appareils grands publics grâce à Metalenz. Pour les utilisateurs cela signifie avoir des objectifs de qualité supérieure. Ainsi, les photos auront un aspect plus professionnel et l’image pourrait aussi avoir une nouvelle utilisation.

Les caméras de téléphones actuels traitent la couleur et la lumière. Aujourd’hui, les appareils se concentrent sur l’intensité lumineuse et la couleur, mais avec la polarisation qui combine physique et optique on pourra identifier la composition moléculaire des objets. Le Polar Eyes collecte les informations de lumière polarisée que les caméras traditionnelles rejettent et les analysent. L’imagerie par polarisation capture les signatures d’oscillation spécifiques de différentes ondes lumineuses et les percevoir permet d’avoir de meilleures informations.

Dans les faits, le Polar Eyes améliorerait certains usages comme l’authentification faciale et la détection de la peau humaine apporterait un plus en matière de sécurité. Alors, il n’y aurait plus aucun risque de déverrouillage de votre téléphone avec un masque. Dans le secteur médical, un dermatologue utilisant une caméra avec cette technologie pourrait aisément examiner la peau d’un patient et détecter s’il a un cancer. Enfin appliquée aux voitures autonomes, la polarisation pourrait augmenter la visibilité dans des conditions brumeuses des caméras.

Selon Metalenz, leur produit basé sur des semi-conducteurs apparaîtra au deuxième trimestre 2022. Mais il est plus probable que nous verrons les premiers appareils équipés de la technologie en 2023. Seul l’avenir nous dira toutes les utilisations qui en découleront. 

À Lire Aussi

Quelles innovations tech nous promet 2022 ?

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !