L’élégance passe toujours par le respect des proportions | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
L’élégance passe toujours par le respect des proportions
©

Atlantico chic

L’élégance passe toujours par le respect des proportions

Hugo Jacomet, éditeur de Parisian Gentleman, continue son étude des fondamentaux de l’élégance masculine autour du sujet essentiel du respect et de la maîtrise des proportions.

Hugo Jacomet

Hugo Jacomet

Fondateur et éditeur de "Parisian Gentleman", Hugo Jacomet est une plume reconnue dans le domaine du style masculin.

Voir la bio »

Gentlemen,

Continuons aujourd’hui notre étude des fondamentaux de l’élégance masculine et, comme vous le savez désormais si vous suivez ce rendez-vous depuis quelques temps, du sujet essentiel du respect et de la maîtrise des proportions.

Aujourd’hui nous nous intéressons à la gorge et à la largeur des revers.

On appelle la gorge le point de jonction entre le col et le revers de la veste. A cet endroit, ils forment ensemble soit un « cran » (notch lapel) soit une pointe (peak lapel) comme illustré ci dessous.

© DR

© rose callahan

Le positionnement de la gorge sur une veste devrait se faire en fonction de la corpulence et non de la mode.

Positionnez la trop bas, et la sanction sera immédiate : la longueur du revers sera réduite et donc les hommes petits paraîtront encore plus petits et les hommes forts encore plus gros.

Pour un homme de petite taille, la gorge devra être positionnée le plus haut possible sur la poitrine car un long revers de veste allongera considérablement sa silhouette.

A l’inverse, les hommes de grande taille pourront faire positionner la gorge de leur veste un peu plus bas afin de rééquilibrer leur silhouette et de gagner en illusion de largeur.

Il y a 20 ans, dans les années 80, cet élément fondamental de l’équilibre d’une veste (et donc d’une silhouette) a été outrepassé, voire oublié par Giorgio Armani et consorts qui, tout en apportant une dose salutaire d’originalité et de créativité dans la mode masculine, ont  eu tendance à faire baisser les gorges des vestes et les tailles des pantalons.

Il en a résulté une inélégance générale patente et surtout, un manque de longévité stylistique des costumes de cette époque. Aujourd’hui les passionnés de l’art sartorial s’accordent à dire que les années 80 furent désastreuses en termes d’élégance masculine (regardez des photos de réunions de famille de l’époque et vous verrez comme ces vêtements semblent presque aussi grotesques que les horribles vêtements des 70′s).

C’est la largeur des épaules d’un homme qui devrait dicter la largeur des revers de sa veste. Ainsi un homme très « carré » devrait choisir des revers de veste  larges afin d’équilibrer sa silhouette.

Afin que le V d’une veste boutonnée attire naturellement le regard vers le visage de celui qui la porte, la largeur des revers de la veste devrait également être en harmonie avec la largeur du noeud de cravate.

Sur ce sujet comme sur tous ceux qui touchent aux proportions, gardez en tête que la réussite passe par l’équilibre, l’équilibre et… l’équilibre.

Cheers, HUGO

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !