Le premier Empire universel : l’Assyrie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Histoire
Le premier Empire universel: l’Assyrie
Le premier Empire universel: l’Assyrie
©

Radio Atlantico

Le premier Empire universel : l’Assyrie

Storiavoce, en partenariat avec Atlantico, propose une nouvelle émission sur l'Empire Assyrien. Josette Elayi, historienne, et spécialiste incontestée de la Phénicie, est l’invitée de Christophe Dickès.

Rendu tristement célèbre dans l’actualité avec la destruction des statues du musée de Mossoul par l’Etat islamique, l’empire assyrien est ni plus ni moins que le premier empire universel connu dans l’histoire des civilisations. Dans une nouvelle série de trois émissions, Storiavoce vous propose de partir à la découverte de cet empire méconnu. Dans un premier temps, nous verrons ce qu’est l’Assyrie et l’Assyriologie. Une deuxième émission se penchera sur la civilisation assyrienne (Structures politiques, économie, sociétés, culture et religion). Enfin, un dernier volet reviendra sur l’apogée de l’empire avec la figure d’Assurbanipal, plus connu en France sous le nom de Sardanapale. Josette Elayi est l’invitée de Christophe Dickès.

Notre invitée: Historienne, diplômée d’hébreu, d’araméen et d’akkadien, spécialiste incontestée de la Phénicie, Josette Elayi a enseigné aux universités de Beyrouth et de Bagdad avant de poursuivre ses recherches à Paris au Collège de France. Elle a dirigé de nombreux colloques sur le sujet et produit de nombreux livres spécialisés sur le sujet. En 2007, elle a été faite chevalier de la légion d’honneur pour ses travaux sur la Phénicie. Elle vient de publier L’Empire assyrien (Perrin, 560 pages, 23€).

Cet article a été initialement publié sur le site de StoriaVoce : cliquez ICI

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !