Zapping politique du jour : Jean-Vincent Placé, Lassalle, Vallini... Tout ce qu'il faut retenir | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Zapping politique du jour : Jean-Vincent Placé, Lassalle, Vallini... Tout ce qu'il faut retenir
©Reuters

A ne pas rater

Zapping politique du jour : Jean-Vincent Placé, Lassalle, Vallini... Tout ce qu'il faut retenir

Atlantico.fr vous propose chaque jour, de retrouver les meilleurs moments de l'actualité politique.

La phrase du jour : Yann Galut, député PS et rapporteur du projet de loi contre l’évasion fiscale, sur RMC

"Pierre Condamin-Gerbier nous a dit qu’il avait une liste de français très haut placés qui ont un compte en Suisse : sportifs, personnalités, gens des médias, et politiques. Il ne nous a pas dit qu’un ministre aurait été concerné, mais des membres de l’actuelle et ancienne majorité".

La vidéo du jour : Jean Lassalle, député du MoDem, sur RTL


Jean Lassalle : "Les Français sont dans la désespérance"by rtl fr

L'essentiel de ce vendredi matin

Jean-Vincent Placé, président du Groupe écologiste au sénat, sur RMC

L'affaire Tapie ?"Je suis effaré par tout cela. Je ne veux pas mélanger toutes les affaires mais c'est dramatique pour la vie politique. Il n'y a aucune intervention du pouvoir sur la justice, et c'est l'attitude qu'a le gouvernement".

Des hommes politiques ont un compte en Suisse ? "Je souhaite que nous ayons un combat sur ce sujet. Il faut que les noms soient publiés  Il faut absolument la transparence la moralisation de la vie politique. l'atmosphère politique de ces affaires profite seulement à Marine Le Pen"

André Vallini, sénateur de l'Isère, sur Canal +

L'affaire Tapie ? "Plusieurs hautes personnalités semblent impliquées. On parle beaucoup de Monsieur Guéant et de Monsieur Pérol. On peut imaginer que Nicolas Sarkozy soit impliqué dans cette affaire. Car vraiment, j'ai le sentiment que la vérité apparaît peu à peu mais il manque le mobile de l'affaire. Qu'est-ce qui aurait poussé le sommet de l'État à agir en faveur de Bernard Tapie ? On ne sait pas".

Stéphane Richard doit-il démissionner ? "Orange est une marque qui fonctionne à l'image. Avoir à sa tête quelqu'un de mis en examen pour escroquerie en bande organisée, c'est assez embêtant. Mais le Conseil d'administration qui doit se réunir tranchera".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !