Orpea et Korian chutent en Bourse avant de nouvelles révélations dans l’émission « Cash Investigation » d’Elise Lucet | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Elise Lucet a mené une enquête « sur les Ehpad privés ». Le reportage sera prochainement diffusé sur France 2.
Elise Lucet a mené une enquête « sur les Ehpad privés ». Le reportage sera prochainement diffusé sur France 2.
©ALAIN JOCARD / AFP

Scandale dans les Ehpad

Orpea et Korian chutent en Bourse avant de nouvelles révélations dans l’émission « Cash Investigation » d’Elise Lucet

La journaliste Elise Lucet a révélé sur Twitter que son équipe mène une enquête « depuis plus d'un an sur les Ehpad privés ».

Les actions des gestionnaires de retraite Korian et Orpea ont connu une chute spectaculaire ce vendredi à la Bourse de Paris après l'annonce d'une enquête en cours du magazine « Cash investigation » sur les Ehpad privés.

Dans un message pubilé sur Twitter, Elise Lucet, la présentatrice de l'émission diffusée sur France 2,  promet « de nouvelles révélations » à l'issue d'une enquête que mène son équipe « depuis plus d'un an sur les Ehpad privés ».

La diffusion d'une enquête sur le groupe de restauration rapide McDonald’s prévue pour mi-février a été reprogrammée pour se concentrer sur le scandale dans les maisons de retraite, selon ce message de la journaliste.

Vers 14h ce vendredi, le titre Orpea, qui a chuté d'environ 60% depuis sa mise en cause dans un livre dénonçant de graves défaillances dans ses établissements, dévissait de 12,88% à 33,50 euros dans un marché en repli de 0,69%.

L'action Korian plongeait de 18,13% à 17,29 euros.

Dans son livre-enquête « Les Fossoyeurs », le journaliste Victor Castanet décrit le rationnement des fournitures médicales et de la nourriture dans des établissements aux tarifs pourtant très élevés, une maltraitance chronique des résidents, et des objectifs financiers imposés à des directions contrôlées de très près par le siège.

Le groupe a réfuté ces accusations.

Après la mise en cause d’Orpea et suite à cette cascade de révélations, le gouvernement a annoncé le lancement d’une double enquête, administrative et financière, visant le groupe dont le directeur général a depuis été limogé. Orpea a annoncé la création d’une mission d’évaluation par deux cabinets indépendants sur les accusations à son encontre.

Ouest-France

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !