Nicolas Sarkozy et François Hollande seront présents à l'investiture d’Emmanuel Macron ce samedi | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
La cérémonie d’investiture d'Emmanuel Macron va se dérouler ce samedi 7 mai à l'Elysée dans le cadre de son nouveau mandat après son élection lors du second tour de la présidentielle.
La cérémonie d’investiture d'Emmanuel Macron va se dérouler ce samedi 7 mai à l'Elysée dans le cadre de son nouveau mandat après son élection lors du second tour de la présidentielle.
©YOAN VALAT / POOL / AFP

Cérémonie

Nicolas Sarkozy et François Hollande seront présents à l'investiture d’Emmanuel Macron ce samedi

Emmanuel Macron sera investi samedi matin pour son second quinquennat au cours d’une cérémonie sobre.

Le président de la République doit être officiellement réinvesti à la fonction suprême lors d'une cérémonie officielle qui se tiendra samedi dans la salle des fêtes de l'Elysée.

Les anciens chefs de l'Etat, Nicolas Sarkozy et François Hollande, ont été conviés à cette cérémonie. Selon l’Elysée, ce moment « s'inscrit dans un long chemin de traditions politiques et historiques », dont « le président est le dépositaire ».

L'entourage de François Hollande et de Nicolas Sarkozy ont confirmé leur présence. Parmi les autres invités, des membres de la famille d'Emmanuel Macron, des amis, une partie du gouvernement, les principaux responsables des assemblées, des corps constitués et intermédiaires, des académies, et des cultes.

A 11 heures ce samedi, le président fera son entrée dans la salle des fêtes de l’Elysée, au son du 1er mouvement du concerto pour hautbois de Haendel. Comme il est d'usage, la cérémonie débutera par la proclamation des résultats officiels de l'élection par le président du Conseil constitutionnel Laurent Fabius, qui confirmera ainsi qu'Emmanuel Macron a obtenu 58,55% des suffrages lors du second tour face à Marine Le Pen..

A midi, le président sortira dans le vaste parc de l’Elysée pour passer en revue les troupes au son de la Marseillaise, mais aussi du morceau « Terre et mer » du Bagad de Lann-Bihoué, déjà joué durant le quinquennat pour rendre hommage à des militaires tués en opérations.

Comme le veut la tradition, dont les origines remontent au Moyen Âge, 21 coups seront tirés par les canons des Invalides.

La cérémonie ressemblera à celles des précédents présidents réélus, François Mitterrand en 1988 et Jacques Chirac en 2002.

Cette investiture ne marque pas officiellement le début du nouveau quinquennat. La fin du premier mandat d’Emmanuel Macron est fixée au soir du vendredi 13 mai à minuit.

Sud-Ouest

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !