Marlène Schiappa porte plainte après avoir reçu des menaces de mort et passe son compte Twitter en mode privé | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Nouveau monde
Marlène Schiappa
Marlène Schiappa
©Capture d'écran Twitter

Réseaux sociaux

Marlène Schiappa porte plainte après avoir reçu des menaces de mort et passe son compte Twitter en mode privé

La ministre déléguée à la Citoyenneté dénonce, au passage, l'inertie de Twitter face au harcèlement dont elle fait l'objet

"L'engagement politique ne saurait justifier les raids numériques. Face à une vague de cyberharcèlement incluant des menaces de mort, j'ai déposé plainte et demandé à Twitter d'agir. Twitterrestantdans l'inertie, j'ai fait passer mon compte en privé. En suis la première navrée" a écrit Marlène Schiappa sur son compte Twitter, samedi.

Le compte de la ministre déléguée à la Citoyenneté n'est donc plus lisible que par ses seuls abonnés.

Marlène Schiappa avait déjà été la cible de messages haineux toujours sur Twitter début 2019. Elle avait aussi porté plainte après des messages violents qui lui reprochaient de s'être opposée à la cagnotte de soutien en ligne pour l'ex-boxeur Christophe Dettinger, qui avait frappé des policiers lors d'une manifestations de Gilets Jaunes, sur un pont de Paris

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !