La Samaritaine et le siège de LVMH ont été pris pour cible par l'association Attac | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Une photo prise le 19 novembre 2019 du magasin La Samaritaine à Paris qui sera transformé en un complexe comprenant un grand magasin, un hôtel 5 étoiles, des logements sociaux et des bureaux.
Une photo prise le 19 novembre 2019 du magasin La Samaritaine à Paris qui sera transformé en un complexe comprenant un grand magasin, un hôtel 5 étoiles, des logements sociaux et des bureaux.
©MARTIN BUREAU / AFP

Dégradations

La Samaritaine et le siège de LVMH ont été pris pour cible par l'association Attac

Ce samedi matin, des banderoles et des tags hostiles envers Bernard Arnault ont recouvert le siège de LVMH et le bâtiment de la Samaritaine. Cette action a été menée par l’association Attac.

Dans la matinée de ce samedi 3 juillet, une grande banderole a été déployée par des membres du collectif Attac devant le siège de LVMH. Une trentaine de militants de l'association Attac, reprochent à Bernard Arnault, le PDG de LVMH, de s'être enrichi pendant la crise sanitaire et cette période de pandémie de Covid-19.

Les militants d’Attac ont aussi recouvert de graffitis la Samaritaine, le grand magasin propriété de LVMH qui a rouvert ses portes le 23 juin dernier. Le message suivant était visible sur la banderole :

« Le Gang des Profiteurs. Faisons payer les #ProfiteursDeLaCrise ».  

Devant les portes de la Samaritaine, quelques manifestants vêtus de combinaisons de chimistes et de masques à gaz ont ainsi recouvert de noir les vitrines, avant de tagger quelques inscriptions, notamment «argent sale».

Dans un communiqué publié sur Internet, Anticor explique que « la richesse des milliardaires français a augmenté de 68% depuis 2020 », et que la « tête de gondole » de ces grandes fortunes n'est autre que Bernard Arnault, selon eux.

Aurélie Trouvé, porte-parole d'Attac, adresse le message suivant dans le communiqué :

« Le monde s'émerveille devant l'inauguration de la Samaritaine, nouvelle vitrine de luxe du groupe LVMH, pendant que les premiers et premières de corvée attendent toujours que leurs professions et salaires soient revalorisés, que le système hospitalier et son personnel sont asphyxiés, que les petites entreprises souffrent, que les pauvres s'appauvrissent et les précaires se précarisent ».

France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !