La Cour des comptes dénonce les pratiques du Conseil national de l'ordre des médecins | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
La Cour des comptes dénonce les pratiques du Conseil national de l'ordre des médecins
©JACQUES DEMARTHON / AFP

Rapport provisoire accablant

La Cour des comptes dénonce les pratiques du Conseil national de l'ordre des médecins

La rédaction du Canard Enchaîné a dévoilé des extraits d'un rapport provisoire de la Cour des comptes qui étrille l'Ordre des médecins en dénonçant des "dérapages en tout genre et des "déontologues" apathiques".

La rédaction de l'hebdomadaire satirique a publié ce mercredi des extraits d'un rapport provisoire de la Cour des comptes. Ces révélations écornent sérieusement l'image du Conseil national de l'ordre des médecins (Cnom). Cet organisme privé est chargé de missions de service public. Il compte 3.311 élus, pour 290.000 médecins. Son budget annuel est estimé à 85 millions d'euros, selon des précisions du Canard Enchaîné.  

Selon Le Canard Enchaîné, la Cour des Compte a identifié "de nombreux cas" de médecins n'ayant fait l'objet d'"aucune poursuite disciplinaire" malgré des "signalements", des "plaintes", voire des condamnations "au pénal", notamment sur des cas d'abus sexuels. 

La Cour des comptes dénonce une comptabilité "insincère", des "approximations, manques, erreurs" et des "écritures délibérément faussées".    

L'Ordre disposerait de 80 millions d'euros de cotisations annuelles, de 180 millions de réserves et d'un patrimoine immobilier de plus de 110 millions, d'après des précisions de l'hebdomadaire satirique. 

L'aménageur du nouveau siège de l'Ordre "a perçu 8,8 millions" d'euros entre 2016 et 2018 par rapport au devis initial estimé à 4,9 millions. Des problèmes liés à l'amiante expliqueraient ce surcoût. 

Des hausses d'achats en matériel informatique comme des tablettes et des ordinateurs (en hausse de 55% pour 650.000 euros) ainsi qu'un laxisme face aux liens d'intérêt de certains médecins ont été pointés du doigt dans ce rapport provisoire. 

Interrogé par le Canard Enchainé, Patrick Bouet, le président du Conseil national de l'ordre des médecins, assure ne pas avoir encore pris connaissance du rapport final de la Cour des comptes. 

Le Conseil de l'ordre des médecins a souhaité "contester avec force" certains éléments pointés du doigt par le Canard Enchaîné. L'Ordre des médecins a tenu à "exprimer son plus vif étonnement" concernant la diffusion de ce pré-rapport, issu d'un "contrôle de plusieurs mois de l'ensemble" de ses échelons territoriaux.

Le Canard Enchaîné - Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !