Intervention du Raid : des propos du "monsieur sécurité" du PS déclenchent un tollé | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Intervention du Raid : 
des propos du "monsieur sécurité" du PS déclenchent un tollé
©

En arrière toute !

Intervention du Raid : des propos du "monsieur sécurité" du PS déclenchent un tollé

"Le raid n'est donc pas capable en 30h d'aller chercher un individu seul dans un appartement ?", a demandé sur twitter le spécialiste de la sécurité au PS, Jean-Jacques Urvoas, avant de retirer ses propos suite au tollé provoqué par sa déclaration à droite.

Le député PS Jean-Jacques Urvoas a dû présenter ses excuses ce jeudi, après avoir critiqué la lenteur du Raid, alors que cette unité d'élite de la police passait justement à l'action à Toulouse. "Mon tweet précédent était malvenu et inadapté au contexte. Force est restée à la loi. Hommage au courage des hommes du Raid", a-t-il écrit à trois reprises sur Twitter.

Dans la matinée, le socialiste, spécialiste des questions de sécurité dans son parti, s'était interrogé publiquement : "Si je comprends bien, le Raid n'est donc pas capable en 30 h d'aller chercher un individu seul dans un appartement ?"

Une déclaration qui avait provoqué un tollé à l'UMP : Eric Ciotti a notamment qualifié de "scandaleuse" et "honteuse" son intervention. "Alors que les hommes du Raid risquent leur vie en ce moment le parti socialiste les attaque, c'est purement scandaleux", a déclaré Eric Ciotti.

Le suspect retranché à Toulouse, Mohamed Merah, soupçonné de sept meurtres, est mort après avoir résisté aux hommes du Raid qui progressaient jeudi dans son appartement, a-t-on appris de source policière.

Lu sur TF1.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !