Jawad Bendaoud, le "logeur de Daesh" devra verser dommages et intérêts aux victimes des attentats du 13 novembre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Justice
Jawad Bendaoud, le "logeur de Daesh" devra verser dommages et intérêts aux victimes des attentats du 13 novembre
©JACQUES DEMARTHON / AFP

Mauvais choix

Jawad Bendaoud, le "logeur de Daesh" devra verser dommages et intérêts aux victimes des attentats du 13 novembre

La Cour de cassation a décidé que Jawad Bendaoud devra verser des dommages et intérêts aux victimes des attentats et à leur proches. Rappelons qu'il avait déjà été condamné pour avoir fourni un appartement à deux djihadistes du 13 novembre.

Aujourd'hui, mardi 15 février, la Cour de cassation a statué. Le feuilleton judiciaire de Jawad Bendaoud commencé plus de 5 ans plus tôt prend définitivement fin. Alors qu'il avait commencé par une relaxe, M. Bendaoud est finalement condamné pour avoir fourni un appartement à deux djiahdistes des attentats du 13 novembre 2015. Il devra en plus verser des dommages et intérêts aux victimes et à leur proche. 

La Cour a cependant annulé les dommages et intérêts que M. Bendaoud devait payé aux locataires et propriétaires de l'immeuble de Saint-Denis. Les forces de l'ordre avaient donné l'assaut dans ce lieu le 18 novembre 2015. 

Il y a quatre ans, Jawad Bendaoud a été condamné à quatre ans de prison pour « recel de malfaiteurs terroristes ». La Cour d'appel l'a déclaré coupable d'avoir fourni l'appartment à deux djihadistes alors que les services de police les recherchaient. Dans sa défense, le prévenu a affirmé ne pas savoir que ses deux "hôtes" étaient des djihadistes, mais la cour d'appel a estimé que ses déclarations étaient peu fiables. 

Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !