Grèce : a-t-on retrouvé les parents biologiques de l'"ange blond" ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Voici à quoi ressemblerait Lisa Irwin aujourd'hui
Voici à quoi ressemblerait Lisa Irwin aujourd'hui
©Facebook

Fin de l'horreur ?

Grèce : a-t-on retrouvé les parents biologiques de l'"ange blond" ?

Un couple d'Américains vivant dans le Kansas a récemment contacté les autorités grecques. Leur petite fille Lisa, disparue en octobre 2011, ressemblerait fortement à la petite Maria retrouvée dans le camp de Roms.

L'affaire de l'"ange blond" est un véritable mystère. Un imbroglio dont les autorités grecques ont du mal à sortir. Difficile de résoudre une pareille énigme. La semaine dernière, les forces de l'ordre locales ont découvert lors d'une perquisition de routine dans un camp de Roms de la ville de Farsala une fillette aux yeux bleus-gris et à la chevelure blonde. Des caractéristiques physiques qui ont immédiatement éveillé des soupçons chez la police. Et il y avait de quoi. Car après examens ADN, il s'est avéré que la fillette âgée de cinq ou six ans n'avait aucun lien de parenté avec le couple chez qui elle a été retrouvée. Depuis, cette histoire émeut la planète entière et une enquête internationale a été lancée par Interpol.

Mais ce mercredi, un début de piste peut être envisagé. Une lueur d'espoir dans cette sordide histoire. En effet parmi les 10 000 appels reçus par les autorités grecques au sujet de cet "ange blond" prénommée Maria, l'un d'entre eux pourrait être plus que prometteur croient savoir le Daily Mail et le Telegraph. En effet, un couple d'Américains, Jeremy Irwin, 31 ans, et Deborah Bradley, 30 ans, a téléphoné aux autorités grecques. Ils pensent avoir reconnu leur petite fille Lisa disparue du domicile familial situé à Kansas City en octobre 2011. Selon le couple, l'"ange blond" ressemblerait fortement à leur petite fille. Selon les autorités grecques il s'agit des huit pistes, dont quatre aux Etats-Unis, parmi les plus sérieuses à l'heure actuelle. 

Le procureur John Picero, qui est l'un des quatre enquêteurs en charge de la disparition de Lisa, a confirmé au Telegraph se pencher sur le cas de l'"ange blond". "Nous enquêtons sur chaque enfant retrouvé et qui correspond au profil de Lisa" a-t-il déclaré mais n'a pas souhaité en dire plus pour le moment. Le Daily Mail explique dans son édition en ligne que la disparition de Lisa avait défrayé la chronique aux Etats-Unis. Elle n'avait en effet que 11 mois lorsque les faits se sont déroulés, en octobre 2011. Lisa, qui aura trois ans en novembre, possède des caractéristiques physiques similaires à Maria. La principale : ses yeux bleus-gris ce qui a immédiatement frappé Jeremy et Deborah. 

Mais un autre fait intéressant donne du poids à cette piste. Toujours selon le Daily Mail, les parents ont fait appel au National Center for Missing & Exploited Children. Cet organisme a réalisé un portrait robot de la petite Lisa avec le physique qu'elle devrait avoir aujourd'hui. Les similitudes avec l'"ange blond" sont troublantes. Enfin, dernier indice troublant : en novembre 2011, soit un mois après la disparition de Lisa, Jeremy Irwin affirme s'être fait voler sa carte de crédit. Celle-ci a été suspendue après qu'un retrait de 69 dollars a été constaté sur un site britannique qui s'avère être un service légal de changement d'identité en ligne. Troublant.

Seul bémol : les tests ADN effectués sur l'"ange blond" indiquent qu'elle serait âgée de cinq ou six ans. Autre problème: la petite Lisa a été déclarée comme un enfant disparu par ses parents. Dès lors, elle figure sur un fichier international recensant tous les cas de ce genre. Mais ces mêmes tests ADN révèlent que l'"ange blond" n'est pas fiché par Interpol. Mais l'espoir fait vivre.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !