Etats-Unis : le Sénat rejette le budget, le pays au bord de la paralysie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Etats-Unis : le Sénat rejette le budget, le pays au bord de la paralysie
©

Blocage

Etats-Unis : le Sénat rejette le budget, le pays au bord de la paralysie

Les 54 sénateurs démocrates, qui disposent de la majorité, ont voté contre un texte qui aurait permis de financer l'Etat fédéral à partir de mardi matin.

Les Etats-Unis sont au bord du chaos. Le pays pourrait être totalement paralysé à partir de ce mardi. En cause, le rejet par le Sénat d'un projet de loi de finances temporaire. Ce budget avait pourtant été adopté ce week-end par la Chambre des représentants. Les 54 sénateurs démocrates, qui disposent de la majorité, ont voté contre un texte qui aurait permis de financer l'Etat fédéral à partir de mardi matin, mais qui sapait la loi sur la santé de Barack Obama. Le blocage dans l'administration continue donc. Il reste moins de dix heures aux deux chambres, chacune contrôlée par un parti différent, pour tenter de trouver un accord et d'adopter un texte commun. Car les conséquences d'une discorde seraient assez dramatiques : cela pourrait entraîner une fermeture partielle des agences fédérales.

Le président Barack Obama a affirmé lundi qu'il n'était "pas du tout résigné" face à cette possibilité. Il a aussi annoncé qu'il ne négocierait pas sous la menace d'une paralysie. En clair, les effectifs des administrations pourraient être réduits au minimum vital jusqu'à une date indéterminée dès mardi si les parlementaires du Congrès ne votaient pas cette fameuse loi de finances temporaire d'ici lundi minuit (04H00 GMT), l'heure officielle du début de l'exercice budgétaire 2014.

L'absence apparente de discussions directes entre les deux camps fait donc craindre la première fermeture de l'Etat fédéral depuis janvier 1996. Plus de 800 000 employés jugés non essentiels pourraient être mis en congés sans solde, sans garantie de paie rétroactive. De plus, si les fonctions régaliennes de l'Etat fédéral (justice, sécurité, FBI, guerre en Afghanistan...) seront assurées dans tous les cas, elles ne se feront qu'a minima. Par exemple, au sein du ministère de l'Environnement, environ 15 000 des 16 000 employés seraient renvoyés chez eux.

Lu sur Le Point.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !