Etats-Unis : Hillary Clinton remporte la Caroline du Sud, échange de bassesses entre Trump et Rubio | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Etats-Unis : Hillary Clinton remporte la Caroline du Sud, échange de bassesses entre Trump et Rubio
©Flickr / marcn

Campagne américaine

Etats-Unis : Hillary Clinton remporte la Caroline du Sud, échange de bassesses entre Trump et Rubio

La prochaine présidentielle se dessine comme un duel entre Hillary Clinton et Donald Trump.

Chez les Démocrates, comme les chez les Républicains, l'investiture est loin d'être jouée. Mais si Donald Trump tient la corde depuis le début de la campagne des conservateurs, Hillary Clinton commence à peine à distancer son adversaire collant, Bernie Sanders. L'ex-Secrétaire d'Etat a ainsi remporté une large victoire en Caroline du Sud, avec 73% des voix dans un Etat où les afro-américains sont les électeurs clés pour les Démocrates. Pour le moment, gros avantage pour Clinton mais Sanders est loin d'avoir dit son dernier mort et promet que la course "n'est pas finie". Le 1er mars prochain, le Super Tuesday où 12 Etats vont voter, s'annonce déterminant.

Côté Républicain, le débat est toujours aussi virulent entre les candidats et sombre souvent dans les attaques de personne. Dernière opposition entre le favori Donald Trump et le challenger Marco Rubio : le physique. Trump a ainsi ironisé sur son rival qui se faisait remaquiller pendant les débats avant de se faire vertement répondre par meeting interposé. "Le type qui a le pire bronzage artificiel d'Amérique m'attaque pour mon maquillage" a lancé Rubio. Riposte de Trump qui s'en est pris au physique de Rubio, critiquant "les plus grandes oreilles qu'il n'avait jamais vu."

Depuis quelques jours, Marco Rubio, critiqué pour sa froideur a décidé de lâcher ses coups, à la manière de Donald Trump. Des petites attaques qui font les choux gras des médias aux Etats-Unis. 

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !