Emmanuel Macron au Canada pour le sommet intergouvernemental | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Emmanuel Macron au Canada pour le sommet intergouvernemental
©Ludovic Marin/Pool/AFP

Sommet G7

Emmanuel Macron au Canada pour le sommet intergouvernemental

Le président de la République se rendra mercredi à La Malbaie à l'occasion du G7, ce sera pour lui et pour ses homologues l'occasion de traiter de sujets essentiels mais également de résoudre certains contentieux.

Le sommet du G7 se tient cette année à La Malbaie dans la région du Québec. Emmanuel Macron rencontrera dans un premier temps le premier ministre canadien Justin Trudeau à Ottawa et se rendra par la suite à Montréal pour s'entretenir avec Philipe Couillard et la communauté française.

Une rencontre sous tension

La réunion des principales puissances mondiales se fait dans un contexte de vives tensions commerciales entre les partenaires européens et la surpuissance américaine, suite à la décision de Donald Trump de revoir à la hausse la taxation des produits européens importés sur le sol américain. Des représailles sont d'ailleurs envisagées par l'Union Européenne. 

L'Elysée s'inscrit officiellement dans une volonté de préservation de l'unité au sein du G7 même si celle-ci se retrouve contrariée non seulement par les décisions unilatérales engagées par Donald Trump mais aussi par l'arrivée du nouveau chef du gouvernement italien Giuseppe Conte, désigné par la coalition populiste au pouvoir. 

Des enjeux cruciaux 

Les représentants des pays s'entretiendront des questions officielles telles que les bénéfices universels de la croissance, les perspectives pour le travail et le commerce mondial, la nécessité de paix et de sécurité, les enjeux posés par l'égalité hommes-femmes ainsi que la question du changement climatique se révélant être de plus en plus pressante. 
Le conflit commercial précédemment évoqué fait également partie des difficultés auxquelles les chefs d'états devront se confronter car cette tension agit sur le jeu des négociations et pourrait compromettre la bonne mise en œuvre d'un communiqué consensuel et final, en raison des divergences mercantiles, entretenues et accentuées par le protectionniste Oncle Sam. 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !