Elisabeth Borne détaille les propositions du gouvernement pour l’hôpital avec notamment la majoration des salaires et des consultations | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Elisabeth Borne a détaillé les propositions de la « mission flash » sur les urgences et l'hôpital.
Elisabeth Borne a détaillé les propositions de la « mission flash » sur les urgences et l'hôpital.
©GEOFFROY VAN DER HASSELT / POOL / AFP

Rapport Braun

Elisabeth Borne détaille les propositions du gouvernement pour l’hôpital avec notamment la majoration des salaires et des consultations

En visite dans un hôpital du Val-d'Oise, Elisabeth Borne a détaillé les propositions de la « mission flash » sur les urgences et l'hôpital. Les 41 mesures ont été retenues.

Le gouvernement a reçu les propositions de la « mission flash » lancée il y a un mois pour trouver des solutions afin de sauver l'hôpital et résoudre la crise aux urgences, notamment dans la perspective de la période estivale. La Première ministre Elisabeth Borne a donc décidé de retenir les 41 mesures préconisées pour désengorger les hôpitaux cet été, selon des informations de BFMTV. Emmanuel Macron avait confié une mission flash sur la crise au sein des urgences auprès du Dr François Braun. Il vient de remettre son rapport ce jeudi matin à la Première ministre Elisabeth Borne.

En visite dans un hôpital du Val-d'Oise ce vendredi, Elisabeth Borne a évoqué ces solutions et ces opportunités, contenues dans le rapport, et qui seront donc mises en application :

« Ces propositions constituent une boîte à outils qui sera mise à disposition des territoires pour décliner localement les bonnes réponses pour les Français ».

Les propositions pour des réponses de « court terme » se déclinent en trois axes. Pour « améliorer l'orientation et l'information des patients », le gouvernement souhaite généraliser « le réflexe du 15 » pour éviter les venues systématiques aux urgences.

Pour mieux « mobiliser les professionnels de santé », une incitation financière a été décidée.

Selon Elisabeth Borne, il faut « encourager les médecins à accueillir des patients pour des soins non-programmés. Pour cela, ils auront une majoration de 15 euros des consultations s'ils accueillent quelqu'un qui ne fait pas partie de leur patientèle ».

Certains professionnels de santé auront la possibilité de faire des actes qu'ils ne pouvaient pas réaliser jusqu'à présent, comme le renouvellement de certaines ordonnances sur des soins chroniques par les pharmaciens.

Pour élargir l'offre de soins, les maisons médicales de garde pourront être ouvertes le samedi matin, la télémédecine sera encouragée et les démarches pour faire revenir des médecins retraités seront simplifiées.

Sur l'hôpital en particulier, Elisabeth Borne a évoqué la situation des conditions de travail difficiles du personnel soignant, surtout pour ceux qui sont amenés à faire des gardes la nuit :

« On veut encourager et reconnaître ces conditions difficiles. Nous allons expérimenter pendant 3 mois un complément de rémunération, avec un doublement des majorations pour les personnels soignants, et une augmentation de 50% de la rémunération des personnels médicaux ».

Selon Elisabeth Borne, « dès la semaine prochaine, les ARS en lien avec les préfets et les professions de santé pourront s'emparer de ces outils. Notre objectif est que des bonnes solutions se construisent territoire par territoire ».

BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !