Déchéance de nationalité : Selon Sarkozy, Hollande a "bien l'intention" de l'introduire dans la Constitution | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Nicolas Sarkozy s'est dit disponible pour voter ce texte, qui renforcera "sans ambiguïté la sécurité des Français".
Nicolas Sarkozy s'est dit disponible pour voter ce texte, qui renforcera "sans ambiguïté la sécurité des Français".
©Reuters

Consultations

Déchéance de nationalité : Selon Sarkozy, Hollande a "bien l'intention" de l'introduire dans la Constitution

"Nous avons dit très clairement que nous étions disposés à voter la réforme de la Constitution", a déclaré l'ancien président après s'être entretenu avec François Hollande.

Selon le président des Républicains, qui était ce vendredi à l'Elysée dans le cadre des consultations sur la réforme de la Constitution, François Hollande a "bien l'intention" d'introduire la déchéance de la nationalité pour les binationaux dans la Constitution.

L'ancien président de la République s'est dit disponible pour voter ce texte, qui renforcera "sans ambiguïté la sécurité des Français", et estime que cette réforme doit privilégier la constitutionnalisation de l’état d’urgence. 

"Nous avons dit très clairement que nous étions disposés à voter la réforme de la Constitution si cette réforme était clairement centrée sur la question de la constitutionnalisation de l'état d'urgence et sur la question du retrait de la nationalité pour les binationaux", a déclaré Nicolas Sarkozy devant la presse, en sortant de son entretien avec le chef de l'Etat, qui a également rencontré les radicaux et les centristes, et qui doit recevoir les socialistes et les écologistes vendredi après-midi. 

Lu sur le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !