Covid-19 : le Conseil scientifique est favorable à l'auto-isolement des plus âgés afin d’éviter le confinement | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
personnes âgées Covid-19 isolement confinement
personnes âgées Covid-19 isolement confinement
©Lionel BONAVENTURE / AFP

« Nouvelle approche »

Covid-19 : le Conseil scientifique est favorable à l'auto-isolement des plus âgés afin d’éviter le confinement

Dans un point de vue publié jeudi dans la revue The Lancet, des membres du Conseil scientifique ont plaidé pour une « nouvelle approche », basée sur « un contrat social » entre les générations, sans recourir à un reconfinement généralisé.

Dans un point de vue publié ce jeudi 18 février par la revue médicale The Lancet Public Health, des membres du Conseil scientifique estiment qu'il ne faut plus multiplier les confinements pour combattre la Covid-19. Ils préconisent en revanche d’opter pour un « contrat social » entre générations :

« les plus jeunes générations accepteraient la contrainte de mesures de prévention (comme les masques, la distance physique), à la condition que les groupes les plus âgés et les plus vulnérables adoptent non seulement ces mesures-là mais aussi d'autres, plus spécifiques (comme l'auto-isolement selon un critère de fragilité), afin de réduire leur risque d'infection. (…) Il n'est plus possible d'utiliser une succession de confinements généralisés comme réponse principale à la pandémie de Covid-19 ».

Selon cette publication de certains membres du Conseil scientifique, « la fin tant attendue de cette crise sanitaire mondiale pourrait bien être continuellement repoussée puisque de nouveaux variants émergent ».

Ils déplorent également les conséquences « dévastatrices » du confinement, notamment sur le plan économique.

Le texte est signé par le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, le président du Haut conseil pour la santé publique, Franck Chauvin, l'anthropologue Laëtitia Atlani-Duault, le virologue Bruno Lina et l'infectiologue Denis Malvy.

Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !