Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Opération de tests salivaires contre la Covid-19, réalisée à Saint-Etienne. L'institut Pasteur a dévoilé une étude sur les contaminations en France.
©JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Immunité collective

Covid-19 : 17% des adultes de plus de 20 ans en France auraient été contaminés, d’après une estimation de l'institut Pasteur

L'institut Pasteur a dévoilé une modélisation sur les contaminations en France, liées à la pandémie de Covid-19. L'institut Pasteur s'est basé sur le nombre de personnes hospitalisées par région et par tranche d'âge.

Environ 17 % de la population métropolitaine âgée de plus de 20 ans aurait été infectée par le Sars-CoV-2 entre le début de la pandémie et le 16 février, selon une estimation de l'institut Pasteur dévoilée ce mercredi 24 février et d'après des informations de Franceinfo. Cette étude permet « d'apprécier la proportion de la population qui pourrait avoir acquis une immunité (au moins partielle et de court terme) contre (le) SARS-CoV-2 suite à une infection naturelle », d’après les éléments dévoilés en ligne.

L'institut Pasteur s'est basé sur le nombre de personnes hospitalisées par région et par tranche d'âge et sur une « estimation des probabilités d'être hospitalisé lorsqu'on est infecté ».

Selon les données de cette estimation de l’institut Pasteur, plus de 10% des personnes âgées de plus de 70 ans ont été contaminées par la Covid-19 et près d'un quart des 20-29 ans.

D’après les données communiquées, l'Ile-de-France serait la région la plus touchée, avec près de 30% de sa population infectée depuis le début de l'épidémie.

L’Ouest de la France semble avoir été la région la plus épargnée.

L’institut Pasteur précise néanmoins qu’il « faut bien faire attention à l'interprétation de ces estimations ». La méthodologie repose « sur des hypothèses assez fortes ».

 

Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !